Téléphoner ou pédaler… Il faut choisir !

Santé

Devenir un as du guidon oui, mais sans téléphoner ! Et en toute sécurité.

Photo dAlessandra Caretto sur Unsplash
Photo dAlessandra Caretto sur Unsplash
Photo dAlessandra Caretto sur Unsplash

Écolo, encouragé par les pouvoirs publics en cette période de déconfinement, le vélo est LE transport super star. D’autant qu’avec les nouvelles pistes cyclables et des rues réservées aux deux roues, les villes misent sur ce mode de déplacement pour désengorger leurs artères. Le ministère de la Transition écologique et solidaire vient de débloquer 20 millions d’euros pour faciliter la pratique du vélo, apprendre (ou ré-apprendre) les bases et permettre à chacun d’effectuer des réparations ou les achats dont il a besoin.  

Mais, avant de se lancer, il faut se rappeler que le vélo est un véhicule comme les autres avec des règles et des devoirs. Dont la première : SMARTPHONER OU CONDUIRE, IL FAUT CHOISIR ! Car téléphoner au guidon n’est pas sans conséquence. En 2019, Santé publique France établit le nombre de cyclistes décédés par an à environ 160. Et le téléphone serait à l’origine de 10% des accidents. De plus, l’augmentation du nombre de cyclistes devrait aller de pair avec une hausse des accidents, un phénomène similaire à celui observé pendant les grèves.

Portable (vraiment) interdit au volant ?

Si cette annonce choque encore quelqu’un, nous vous le précisons juste ici : l’utilisation du téléphone est interdite sur tout type de véhicule depuis 2003. Et le vélo n’y échappe pas. 

D’après l’article R412-6-1 du Code de la route, l’utilisation d’un téléphone portable tenu en main en voiture ou à deux roues est interdit, que ce soit pour téléphoner ou simplement le manipuler.

À savoir aussi :  depuis 2015, les casques (oui, même ceux qui sont jolis ou branchés), oreillettes ou kits mains libres bluetooth ne sont donc pas autorisés. Comme en voiture.

 

 

Qu'est-ce que je risque si je téléphone au guidon ?

Au-delà du danger, vous vous exposez à une amende forfaitaire de 135 euros si vous êtes pris la main dans le sac… ou plutôt le portable à la main. C’est la même somme qu’en voiture, mais sans perte de points. À savoir que cette règle vaut pour n’importe quelle infraction. Vous ne perdez pas de points si vous commettez une infraction au code de la route à vélo. Sauf si c’est une infraction lourde, comme la conduite en état d’ivresse. Car, comme chacun sait : « boire ou conduire »…   

Se mettre en mode conduite

Pour les utilisateurs d’Android, l’application de la Sécurité routière a mis en place un “Mode Conduite” pour empêcher ceux qui ne résistent pas à la tentation de naviguer sur leur téléphone durant leurs trajets, happés par les notifications. Cette fonction est native chez les utilisateurs d’iPhone.   

La fonction GPS

Comment faire pour s’orienter ? Avec un GPS oui, mais pas dans la main. Si vous possédez votre propre vélo, pensez au support pour smartphone. À accrocher au guidon, avec une pochette imperméable, pour se déplacer par tous les temps. 

Les écouteurs et kits mains libres

Les cheveux au vent et l’air qui tape sur le visage donnent des impressions de voyages lors des trajets. L’envie est grande d’accompagner ces petites virées avec de la musique, alors enfiler des écouteurs vous traverse l’esprit. Au regret de casser vos rêveries, écouteurs et kits mains libres sont eux aussi interdits depuis juillet 2015. Qu’ils soient pour passer votre son préféré du moment, écouter la radio ou passer des appels très importants, ils diminuent votre vigilance et empêchent la prise d’information, bref, vous êtes dans une bulle dans laquelle le risque d’accident est élevé.

Très peu connue des cyclistes en général, cette règle en a surpris plus d’un lors de la verbalisation : 135 euros forfaitaires. Aïe. 

Bien que toutes ces sanctions n’entraînent aucun retrait de points sur votre permis de conduire, le respect de ces règles peut sauver votre vie et celles des piétons qui traversent durant vos trajets. 

Et toi Orange, qu’est-ce que tu fais pour moi ?

Côté support de vélo, Orange propose une gamme d’accessoires dans sa boutique avec un premier prix  à 12,99€. Et ça, c’est très pratique !

>> Et retrouvez les conseils de bonne conduite d’Orange