Calendrier de réouverture des écoles, bac et examens en contrôle continu : on fait le point

#Inclusiondigitale Vie pro

Le ministre de l'Education nationale a fait savoir vendredi 3 avril que tous les examens prévus sont annulés et remplacés par le contrôle continu. Comment calculer la note d'évaluation continue sans pénaliser les élèves les plus précaires et notamment ceux qui vivent la fracture numérique ? Des pistes par ici

Actualisation du 29 avril après l’allocution du Premier Ministre sur le calendrier de réouverture des écoles

11 mai : Réouverture des écoles primaires

Les groupes seront limités à 15 élèves, accueillis dans les écoles ou les locaux périscolaires, avec respect des gestes barrières, et mise à disposition de gel hydroalcoolique.

Les masques seront prohibés en maternelle, pas recommandés en élémentaire, sauf cas particuliers (symptômes détectés). Tous les enseignants et encadrants devront en porter.

A partir du 18 mai, les collèges pourront rouvrir « en commençant par les classes de sixième et cinquième ». Les masques seront obligatoires et fournis aux collégiens qui n’en auraient pas.

La situation des lycéens sera évaluée à la fin du mois de mai. Les lycées n’ont donc pas de date de réouverture pour l’instant.

 

Article rédigé le 03 avril

C’est officiel : tous les examens prévus en juin seront remplacés par un contrôle continu

Le ministre de l’Education nationale a fait savoir vendredi 3 avril que les épreuves du bac et du brevet notamment seraient remplacées par une évaluation continue qui prendra en compte les notes obtenues jusqu’au 4 juillet. La date de retour en classe, prévue en mai, dépendra de l’évolution de la crise sanitaire (voir actualisation).

Pour assurer une « solution juste », dans un contexte instable, Jean-Michel Blanquer a exposé les grands principes d’évaluation. Les trois trimestres seront pris en considération. Mais les notes obtenues durant le confinement ne compteront pas. En revanche, elles participeront de « l’assiduité », qui sera, elle, essentielle pour valider son année. Il s’agit d’éviter de pénaliser les élèves en conditions précaires notamment, qui ont du mal à travailler à la maison, sans pour autant les démobiliser.

 

BAC 2020

Pour les 750 000 candidats au bac, ce sont les notes des bulletins scolaires des trois trimestres qui seront prises en compte. Les notes obtenues durant la période de confinement ne seront pas prises en compte. Mais l’assiduité sera une condition sine qua non pour valider son année.

Les candidats ayant obtenu entre 8 et 10 pourront demander à passer des oraux de rattrapage s’ils ont été assidus. Ceux qui passent le bac en candidat libre passeront les épreuves en septembre. Ceux qui ne l’auront pas eu au premier tour pourront, avec l’accord d’un jury d’harmonisation, demander à le repasser en septembre.

Un jury d’harmonisation veillera à l’équité de décisions en vérifiant les notes de contrôle continu, le livret scolaire, l’engagement de l’élève et les différences de notations entre les établissements. Ce jury, qui est « souverain » pourra attribuer une mention différente de celle qui correspondrait à la moyenne générale arithmétique. Par exemple, un élève particulièrement motivé qui aurait 13,90 de moyenne sur l’année pourrait obtenir la mention bien (normalement décernée aux bacheliers ayant obtenu une moyenne générale aux épreuves supérieure à 14/20)

Pour le bac pro, il sera délivré en prenant en compte les contrôles effectués en cours de formation et sur la base du livret du scolaire.

EPREUVES DU BAC EN PREMIERE

Le bac de français sera basé sur les notes obtenues au cours des trois trimestres (à l’exception des notes obtenues durant le confinement). Les oraux seront maintenus avec 15 textes pour la voie générale et 12 textes pour la voie technologique.

BREVET

Le brevet qui se déroule en fin de troisième reposera également sur les notes obtenues durant toute l’année (à l’exception de la période de confinement).

BTS

  • Les épreuves terminales sont annulées. Les notes obtenues dans le cadre du CCF demeurent acquises. Pour les autres épreuves, la moyenne des notes de l’année sera retenue. Le jury se fondera sur l’examen bienveillant de l’ensemble des éléments à sa disposition (attestation descriptive du parcours de formation, notes, etc.) pour délivrer le diplôme. 

Risque d’aggravation des inégalités scolaires et fracture numérique

Le ministre s’est dit bien conscient des risques d’inégalités scolaires. Les écarts dans les performances scolaires des enfants de milieux favorisés et défavorisés observées en temps normal pourraient bien être accentués par la situation de confinement. À en croire le ministre Jean-Michel Blanquer, l’Éducation nationale est sans nouvelles de 5 à 8% des élèves depuis que les écoles sont fermées.

 

La continuité pédagogique est mise à l’épreuve notamment pour les familles peu connectées. Rappelons ces données de l’Insee sur la fracture numérique : 71% des familles les plus modestes sont équipées en ordinateur contre 91% au sein des 20% les plus aisés. « Mon lycée a beau avoir proposé un ordinateur à ceux qui n’en avaient pas, certains de mes élèves n’effectuent pas les devoirs donnés et ne répondent pas à nos messages », déplore Carole, professeure de sciences économiques et sociales dans les Hauts-de-Seine. « Il s’agit pour l’essentiel de jeunes gens qui étaient déjà en grande difficulté scolaire ou personnelle, comme cette fille placée en foyer et que ses amis eux-mêmes n’arrivent pas à joindre », précise-t-elle au Monde.

« Mais la situation est aussi tendue quand  on a un ordinateur familial pour toute la maisonnée », raconte Deborah, 2 enfants. « Comme tout le monde doit se connecter pour travailler et les fistons aussi, on a du mal. »

Le ministre a fait savoir que les régions s’étaient mobilisées pour équiper certains foyers en tablettes sans pouvoir encore chiffrer le nombre de bénéficiaires. Il a rappelé que l’audiovisuel public proposait des programmes éducatifs notamment pour ceux qui ne sont pas connectés) tout comme les journaux régionaux qui publient une page par jour dite Nation Apprenante avec des contenus ludo-éducatifs. « L’important est de créer un climat éducatif », a martelé le ministre.

« Nous sommes tous conscients des risques dans cette période. C’est pourquoi nous avons mis en place un service gratuit d’envoi par la poste des devoirs. »

 

Pour vous aider, on a listé ici les ressources durant cette période de confinement

 

Les plateformes de l’Education nationale et les autres solutions pour suivre de bons cours en ligne

 

Soutien scolaire

Article 1 propose des cours de soutien sur sa plateforme

Que vous ayez besoin de cours, ou souhaitiez en donner, connectez-vous sur Réussitevirale.fr

 

Pour combler les éventuelles difficultés numériques

 

– La plateforme Solidarité Numérique montée par des professionnels de la médiation numérique avec le soutien du secrétariat d’Etat chargé du Numérique propose de l’aide (par téléphone notamment) pour vous aider à accomplir vos démarches en ligne et même vos révisions.

 

Retrouvez plus d’informations sur les initiatives solidaires par ici

 

Calculer sa moyenne actuelle avec des simulateurs prévus pour le bac

 

Notamment par ici

https://etudiant.lefigaro.fr/bac/simulateur/

https://www.sujetdebac.fr/dossiers-outils/simulateur-notes/

 

 

Et toi Orange tu fais quoi ?

 

Augmentation du forfait data à 10 Go 

Orange a décidé d’offrir 10 Go supplémentaires pour ceux qui viendraient épuiser leur forfait un peu trop tôt. L’offre s’applique également aux abonnés Sosh, l’opérateur à bas prix d’Orange.16 millions d’abonnés sont concernés. Dès le 1er avril et jusqu’à la fin du mois, tous les clients Orange ou Sosh pourront activer sans frais une option de 10 Go. L’option pourra être activée jusqu’à 30 jours après avoir épuisé son forfait, soit jusqu’à la fin du mois de mai. Au total, 16 millions d’abonnés sont concernés par cette mesure, précise l’opérateur historique.

Coup de pouce Livebox pendant le confinement