Tickets de bus par sms, pass Navigo sur mobile : les transports sans (trop de) contact

#pratiquesnumeriques Planète

On pouvait déjà régler ses achats avec du sans contact. Maintenant, ce sont les transports que l'on peut payer avec son téléphone portable. Le Covid-19 a boosté les habitudes et l'on risque fort de ne plus vouloir sortir sa CB.

Le smartphone serait-il la nouvelle carte bancaire ? Avec la crise sanitaire, les paiements sans contact ont explosé, bon nombre de commerçants l’utilisant comme geste barrière. Les opérations par cartes bancaires sans contact ou smartphone ont progressé depuis le début de la crise du coronavirus, selon Francetvinfo. Interrogé par Le Monde, Jean-Luc Dubois, directeur des flux du groupe Arkéa prévoit que « cet usage se maintiendra même après la crise, le client qui aura pris l’habitude continuera ». Et Vincent Menvielle, directeur de l’offre à La Banque Postale de synthétiser : « La crise agit comme un coup de pied aux fesses ».

La tendance du paiement par NFC (near field communication, permettant à des appareils proches de communiquer via des ondes) n’est pas nouvelle. Depuis 2019, toujours selon Francetvinfo, il augmenterait de 40% tous les mois depuis 2019.

La logique du sans contact s’étend dans les transports et fait du mobile le terminal où l’on résout sa vie de voyageur. Avec un objectif affiché pour les sociétés de transports : ne plus imprimer de tickets d’ici à 2021.

Payer son transport par smartphone

Le pass Navigo dématérialisé

Pour les trois millions de voyageurs qui résident à Paris et en Ile-de-France, la galère de la file d’attente pour le chargement du titre de transport en début de mois, c’est fini. Depuis septembre 2019, les usagers peuvent payer leur transport (tickets T +, forfaits Navigo et tickets OrlyBus et Roissybus) via l’application mobile ViaNavigo.

Deux options s’offrent à eux après avoir téléchargé l’application ViaNavigo sur Android ou sur iPhone.

  • – Acheter et valider les titres de transport avec le téléphone 

Au moment de passer le tourniquet, plutôt que d’insérer un ticket ou de présenter son pass, on présente son portable. Le titre de transport est automatiquement comptabilisé, puis débité le 15 du mois suivant.

À noter : ce service fonctionne uniquement si votre téléphone est équipé d’une carte SIM NFC Sosh/Orange, ou alors si votre téléphone est Samsung compatible : Galaxy S10e/S10/S10 +, Galaxy S9/S9 +, Galaxy S8/S8 +, Galaxy S7/S7 Edge, Galaxy Note9, Galaxy Note8, Galaxy A5 (2017), Galaxy A8, Galaxy A70 et Galaxy A80, quel que soit l’opérateur.

  • – Acheter et recharger les titres de transport sur le Navigo depuis le téléphone.
  • Pour cette option, il faut faire glisser le pass Navigo de droite à gauche ou de bas en haut de l’appareil et attendre la petite vibration qui signale que l’application a bien reconnu le titre de transport. Vous apposez votre smartphone au moment de passer les tourniquets. Et lors des contrôles, vous présentez votre smartphone qui vaut pour titre de transport.

Cette nouvelle fonctionnalité est disponible sur 90 % des smartphones NFC fonctionnant avec Android – et pas seulement les appareils Samsung ou les clients d’Orange.

Et pour ceux qui seraient tentés de faire le coup de la panne : la techno NFC fonctionne même si le portable est éteint.

Le ticket de bus par SMS

Bruno Richelot est responsable de la communication commerciale chez Orange. Il a contribué au lancement du ticket de bus dématérialisé. « Notre objectif était de proposer un service sécurisé, simple d’utilisation qui facilite à la fois la vie des usagers et des transporteurs. Comme il est 100% numérique, le ticket SMS contribue pleinement à éliminer les manipulations d’espèces à bord et permet de réduire les files d’attente aux guichets. » Sans compter que l’émission de tickets de transport pollue.

Pour acheter un billet via SMS : 

Pas besoin de télécharger une application, pas de création de compte et pas de ticket papier non plus.
Un simple envoi de code par de SMS suffit, et le coût du ticket est prélevé sur votre facture téléphonique.

Par exemple, pour Paris et la région parisienne :

  • – Pour les lignes desservies par la RATP, on envoie « BUS » accolé au numéro de la ligne au 93800. Exemple : BUS63, BUS24…

– Pour les lignes du réseau Optile, on envoie le code au 93100.

  • Et hop, on reçoit immédiatement son ticket par SMS !
  • Le ticket SMS fonctionne pour les quelques 300 lignes de bus de Paris intramuros et petite couronne. Les 1280 lignes de bus du réseau Optile (moyenne et grande couronne) sont également toutes éligibles. Une soixantaine d’agglomérations ont déjà déployé le service dont Ajaccio, Agen, Caen, Dieppe, Chalon sur Saône, Chambéry, Clermont-Ferrand, Grenoble, le Havre, Lyon, Nîmes, Quimper, Reims, Rouen, St Etienne, Toulouse, Troyes ou Verdun. Et Lausanne et Genève pour la Suisse (valable pour les usagers qui utilisent une carte SIM française uniquement).

Le service est disponible avec Orange, Bouygues et SFR sur l’ensemble des réseaux de transport et avec Free sur certains réseaux. Chaque SMS correspond à un ticket. Ce qui veut dire que si vous voyagez avec deux personnes, vous devez envoyer trois SMS.

Le prix du ticket est directement débité sur la facture mobile ou déduit du compte pré-payé.