Comment éviter la fatigue visuelle quand on travaille sur écran ?

Publié le : 19-11-2019

#protectiondesenfants Santé

Alors surprise, le problème ne vient peut être pas de la lumière bleue... Le spécialiste américain Phillip Yuhas a décortiqué le problème. Heureusement, il existe des solutions simples pour protéger nos rétines.

Unsplash
Unsplash
Unsplash

Yeux qui piquent, mal de crâne, migraine ophtalmique… Vous l’avez sûrement remarqué, l’usage intensif de l’ordinateur, des smartphones et même de la télé, n’est pas sans conséquence pour vos yeux. Phillip Yuhas est professeur adjoint à l’université d’Ohio. Son combat : comprendre ce qui est mauvais pour notre regard. Dans un article publié dans The Conversation et relayé par le média américain First Company, ce membre de l’Association Américaine d’Optométrie, s’en prend aux idées reçues pour mieux combattre le mal oculaire.

 

Pourquoi les écrans nous font-ils mal aux yeux ?

 

On incrimine depuis de nombreuses années la lumière bleue. Considérée comme la composante la plus néfaste et la plus abondante des ondes émises par les écrans, on lui met tout sur le dos. De nombreuses études menées sur des rongeurs ont montré que ces ondes courtes chargées en énergie sont capables d’endommager le tissu oculaire chez les souris et même de brûler, en quelque sorte, leurs visions centrales. On a donc cru pendant longtemps que l’exposition prolongée pouvait causer les mêmes dommages chez les humains. Fort heureusement pour nous, des pigments spécifiques ainsi qu’un cristallin performant nous protègent de manière adéquate.

D’autant que les écrans ne sont pas les seuls à émettre ces rayons. « Lors d’une après-midi ensoleillée, [le soleil] est 100.000 fois plus brillant que votre écran d’ordinateur », explique le spécialiste. « Et très peu d’études sur les humains ont trouvé un lien entre l’exposition à la lumière du soleil et le développement […] d’une maladie de la rétine menant à une perte de la vision centrale. »

 

Si ce n’est pas la lumière bleue, alors à quoi la faute ?

 

La lumière bleue ne fait pas de barbecue avec nos yeux. C’est un bon point. Elle n’est pas anodine pour autant. « La vérité, c’est que n’importe quelle lumière forte, trop proche de l’heure du coucher, interfère avec le sommeil », explique Phillip Yuhas. Notre horloge interne est très sensible. Si vous regardez des écrans avant de dormir, vous mettrez du temps à vous assoupir, votre sommeil paradoxal sera de moins bonne qualité et votre activité cérébrale moins importante le lendemain. Utiliser un filtre de lumière bleue n’est donc pas la solution. « Ca n’a aucun effet significatif sur la qualité de votre sommeil, le confort ou la santé de votre rétine. »

Tips pour bien protéger sa vue

 

Bon, c’est bien beau tout ça, mais alors qu’est-ce qu’on fait ? Pour Phillip Yuhas, la solution la plus simple : lâchez les écrans longtemps avant de se mettre au lit. Pour les enfants, c’est tolérance zéro : aucun écran dans leur chambre. Pour pallier la sécheresse des yeux, respectez la règle du « 20-20-20 », inventée par le vice-doyen. Faites une pause de 20 secondes toutes les 20 minutes et regarder un objet à 20 mètres pour vous détendre le globe oculaire. Enfin, n’attendez pas d’avoir les yeux secs avant d’utiliser du sérum. Mettez-en en début de journée, avant l’usage intensif de votre ordinateur. De quoi avoir bon pied bon oeil.

Conseils à respecter

 

  1. Lâchez votre écran LONGTEMPS avant de vous mettre au lit.
  2. Eliminez tous les écrans de la chambre de vos enfants.
  3. Assurez-vous d’être à jour dans votre prescription de lunettes.
  4. Utilisez des gouttes avant une journée d’usage intense d’ordinateur
  5. Humidifiez vos yeux ou clignez des yeux !
  6. Suivez la règle du 20-20-20.