Les bons conseils pour réussir son entretien d’embauche à distance (car certains métiers recrutent)

#teletravail Vie pro

Que ce soit pour trouver un emploi, une mission (si vous êtes au chômage partiel), un nouvel apprentissage ou un job saisonnier, on vous proposera un entretien à distance. Alors, voici commment se préparer pour maximiser ses chances.

Sommaire

Des secteurs recrutent en ce moment. Et pour maximiser les chances d’être recruté, on a rassemblé ici des conseils pour réussir son entretien à distance et les sites qui regroupent toutes les offres à pourvoir maintenant. Allez, c’est parti !

Première étape : on vérifie sa e-réputation

 

Avant de candidater, on vérifie si son reflet numérique sert bien l’image professionnelle que l’on veut donner. Même si l’on aimerait être choisi tel qu’on est, mieux vaut surveiller ce qui pourrait inutilement créer du rejet, par exemple des propos agressifs déposés sous des tweets, lors d’un échange rageur sur la Chloroquine ;-). Car les recruteurs vont immédiatement checker votre CV bien sûr mais tous les éléments qu’ils peuvent trouver sur le Net, de façon ouverte, rappelle-t-on au Crit, l’un des principaux acteurs du travail temporaire et du recrutement en France, qui a listé des consignes. Donc première étape, on check sa e-réputation

On check sa e-réputation et on refait son CV numérique

 

 

Deuxième étape : on candidate !

 

On candidate de façon méthodique. On se crée, au besoin, une adresse mail à fière allure professionnelle avec par exemple son nom et prénom (on repassera pour l’originalité) et on laisse de côté les mails parfois farfelus que l’on avait adoptés à la belle époque ( genre lulu22@…). Puis on se met sur les sites d’annonces et l’on se crée des alertes avec des mots clés.

 

 

Ce qui change dans un entretien à distance

 

Sur le principe, les entretiens d’embauche à distance ne sont pas très différents des entretiens en personne. L’entreprise veut savoir si vous êtes le bon candidat. Et, bien sûr, vous voulez savoir si l’entreprise est la bonne pour vous. 

Mais l’entretien à distance a ses règles propres, et surtout, il est possible que l’on vous teste pour un travail qui sera lui aussi à distance… donc il faut se préparer pour apparaître sous son meilleur jour et montrer que l’on sera capable d’être efficace en télétravail. 

 

Choisissez le lieu de votre entretien à distance avec soin.

Qu’il s’agisse d’un entretien téléphonique ou d’un entretien vidéo, il faut évidemment choisir un endroit sans distraction, pour éviter les irruptions d’enfants ou le bruit de la perceuse du voisin qui visiblement a une furieuse envie de bricoler depuis le déconfinement. Si l’interview est juste au téléphone, il suffit d’un endroit calme. Mais s’il s’agit d’une visioconférence, alors il faut veiller au décor aussi. 

Installez-vous un bureau

Si vous n’en avez pas encore, c’est le moment de se créer un bureau à domicile. Votre bureau à domicile n’a pas besoin d’être une pièce séparée avec des portes (car ce n’est pas toujours possible. Mais juste un coin tranquille… Le fait de disposer d’un espace consacré au travail à votre domicile donnera l’impression que vous êtes sérieux dans votre travail.

 

Vérifiez les détails

Regardez votre bureau d’un œil aussi critique que possible. Même si vous avez votre propre méthode de classement, celle d’empiler les documents dans un fouillis que vous maîtrisez bien, ne le montrez pas pendant l’entretien. Cela peut donner l’air négligé et peu professionnel.

Asseyez-vous sur votre chaise et tournez-vous. Est-ce que c’est propre et bien rangé ? La poussière n’apparaîtra probablement pas, mais on verra bien les tasses des 12 cafés ingérés depuis le matin… Les photos d’enfants ou d’animaux sont bienvenues. Mais, y a-t-il quelque chose que quelqu’un pourrait trouver répréhensible ? Si vous n’êtes pas sûr, enlevez-les au cas où (un entretien d’embauche, n’est pas un rendez-vous amoureux. Les gens n’ont pas besoin de vous aimer pour tout ce que vous êtes vraiment…)

Enfin, point super important, vérifiez l’éclairage

Faites un test avec votre webcam et assurez-vous que vous êtes bien éclairé. L’avantage d’une interview vidéo par rapport à une interview téléphonique est que, l’interviewer et vous pouvez vous voir. Cela facilite un peu l’interprétation du langage corporel. Toutefois, si vous êtes mal éclairé ou si la lumière est trop forte, vous risquez de perdre cet avantage.

Utilisez une webcam et un microphone de bonne qualité.

Cela n’a peut-être rien à voir avec vos qualifications pour le poste, mais une image complètement pixellisée où vous avez l’air d’un gremlins et un son lointain qui oblige à tendre l’oreille et vous fait passer pour un vieillard chevrotant n’aident pas… 

 

 

On teste son équipement et son bureau virtuel

Si possible, avant l’entretien, renseignez-vous sur l’outil de visio utilisé par l’entreprise et testez-le. Assurez-vous qu’il fonctionne avec votre équipement. Si ce n’est pas le cas, apportez les modifications ou les ajustements nécessaires.

Faites un essai avec la chaise grinçante que vous aimez. Bien que ce ne soit pas très grave lors d’un entretien en personne ou même d’un entretien téléphonique, le bruit de votre côté peut créer des problèmes lors d’un entretien vidéo. Fermez aussi tous les logiciels inutiles sur l’ordinateur, éteindre les notifications… et mettez une pancarte sur la porte au besoin pour bloquer l’accès à la pièce pendant l’entretien

 

Le regard doit être horizontal 

Si vous utilisez un ordinateur portable et une webcam intégrée, vous regardez probablement vers le bas, ce qui n’est pas le meilleur angle. Vous devrez peut-être poser votre ordinateur portable sur des livres pour que la webcam soit à hauteur des yeux ou plus haut.

Habillez-vous de la tête aux pieds

Une tenue correcte peut vous mettre dans le bon état d’esprit et favoriser une première impression positive. Ainsi, même si vous savez qu’il s’agit d’un entretien téléphonique et que votre interlocuteur ne vous verra jamais, habillez-vous quand même. Vous ne savez jamais quand quelqu’un pourrait vouloir passer à la vidéo. Et, à tout le moins, vous habiller vous mettra dans l’état d’esprit « interview ».

 

Soyez à l’heure, c’est à dire en avance 

Soyez prêt au moins 10 minutes avant l’entretien prévu, assurez-vous que tout est en place – y compris vous ! 

Si vous passez l’entretien par Internet, commencez la réunion quelques minutes plus tôt. Cela vous permettra de vérifier une dernière fois votre équipement et de montrer que vous êtes rapide et prêt à partir. Cela vous donne également quelques minutes pour faire des respirations profondes ou d’autres techniques de relaxation si vous en avez besoin.

Regardez votre interlocuteur dans les yeux

Pour rester concentré, prenez un post-it et placez-le juste en dessous de votre webcam. Cela vous rappellera visuellement que vous devez regarder la webcam. Écrivez une note ou dessinez une paire d’yeux si cela vous aide. 

Vous pouvez aussi coller un post-it là où vous apparaissez si cela vous perturbe, pour mieux fixer votre recruteur

Ayez vos documents, vos notes et votre  CV à portée de main.

Ce n’est pas parce que vous avez votre ordinateur à portée de main que vous devez vous passer de la copie papier de votre CV. Si vos yeux se déplacent d’un écran à l’autre, vous risquez de donner l’impression que votre attention n’est pas entièrement tournée vers l’examinateur. Bien sûr, vous pouvez expliquer que votre CV se trouve sur l’autre écran, mais qui peut dire que vous n’avez pas une vidéo de chat en cours d’exécution ?

Se préparer pour un travail...à distance

 

Questions pour les entretiens d’embauche à distance… pour un travail à distance

Oui, oui on sait. Tout est si nouveau. Et pourtant, il faudra capitaliser sur votre expérience de télétravail (si vous en avez). 

Préparez  des éléments sur votre expérience passée de travail à distance, si vous et vos collègues étiez situés dans des fuseaux horaires très différents, expliquez comment vous avez relevé les défis et quels systèmes vous avez mis en place pour que tout se passe bien.

S’il s’agit de votre premier emploi à distance, insistez sur vos capacités de communication écrite et orale (devenues encore plus déterminantes) , vos compétences technologiques et votre aptitude à gérer votre temps. Mentionnez tous les outils que vous maîtrisez, de Google doc à Slack. 

Anticipez des questions sur l’organisation de votre travail à distance, du bureau aux relations avec les collègues ?

L’employeur veut savoir si vous avez sérieusement réfléchi à la logistique du travail à domicile. Expliquez-lui comment vous travaillez et pourquoi cela vous convient. Montrez que vous avez réflêchi aussi aux difficultés du télétravail, que vous avez travaillé les questions de communication, de hiérarchisation des sujets… puisque personne  ne regardera par-dessus votre épaule pour vérifier comment vous avancez.

Evoquez vos méthodes : les to do list, le Trello, les tranches horaires dédiées à un sujet, la désactivation des notifications pendant des périodes de concentration…

Questions à poser à votre interlocuteur à distance

Que l’entreprise soit totalement distante ou que vous soyez le premier employé à travailler à distance, vous devez être clair sur les attentes et les politiques relatives au travail à distance pour ce poste particulier. Déterminez si vous travaillerez à 100% à distance ou si vous devez venir au bureau de temps en temps. Avez-vous besoin de travailler selon un horaire standard de 9h à 17h, ou aurez-vous de la flexibilité ?

Autant de questions qui seront déterminantes pour votre organisation et qui démontrent que vous êtes prêts à commencer…

 

Les secteurs qui recrutent en ce moment

C’est parti !

Près de 11.000 offres d’emploi sont à pourvoir maintenant

Plusieurs secteurs recrutent dans cette période. C’est notamment le cas de la grande distribution, l’e-commerce, les transports, la logistique, les télécommunications, l’informatique…Le gouvernement a mis en place une plateforme durant le confinement qui rassemble toutes les offres d’emploi à pourvoir maintenant…

Annonces à consulter ici => Mobilisation emploi 

CDI, ou job saisonnier : L’agroalimentaire, l’agriculture et la santé ont de forts besoins

Les agriculteurs ont besoin de bras pour poursuivre la cueillette de fruits et de légumes : 200 000 emplois directs seraient accessibles à des personnes sans activité.

La plupart des offres sont à retrouver sur le site Des bras pour ton assiette.

bence-balla-schottner-b1FS5jQrsLo-unsplash

Le secteur de la santé est aussi très fortement en recherche de candidats. La demande la plus forte porte sur les postes d’infirmiers et d’aides-soignants dans les services de réanimation. Dans les EHPAD, plus de 3 000 personnels (aides-soignants, assistantes sociales, aides médico-psychologiques, ergothérapeutes, kinésithérapeutes, psychomotriciens…) sont recherchés partout en France, selon le service d’aide Cap Retraite

Retrouvez ces annonces sur le site : emploi.capretraite.fr.

Des secteurs porteurs avant, pendant et après la crise

Certains secteurs comme l’informatique poursuivent leurs recrutements. De son côté, le ministère du Travail note qu’il est revenu à 68% de son niveau d’avant crise, grâce notamment à l’informatique. Pour Coralie Rachet, directrice générale du cabinet de recrutement Robert Walters, qui s’exprimait dans 20 minutes : « il y a une prise de conscience des entreprises qui veulent moins dépendre de sous-traitants. Elles renforcent donc leur recrutement (en CDI) sur des fonctions hautement stratégiques. »

Si vous au chômage partiel, vous pouvez (peut-être) exercer un second emploi en conservant votre indemnité

Parmi les emplois proposés beaucoup peuvent être cumulés avec une indemnité de chômage partiel. Vous pouvez exercer un second emploi tout en bénéficiant de cette indemnité sauf si une clause de votre contrat de travail s’y oppose. Vous pourrez ainsi cumuler l’indemnité de l’activité partielle et la rémunération du nouvel emploi. Informez simplement votre employeur actuel de votre décision d’exercer un autre emploi durant la suspension de votre contrat en précisant le nom de l’employeur et la durée prévisionnelle du second emploi.

Et maintenant c’est le moment de vous souhaiter BON COURAGE