Facebook devient Meta et alors ?

Publié le : 04-11-2021

Pratiques numériques

Le F bleu de Facebook a laissé place au signe de l’infini de Meta. Est-ce la fin du réseau social mythique de Mark Zuckerberg ou le symbole d’un nouveau départ ? Bien Vivre le digital vous éclaire.

Après sa naissance en 2004, Facebook serait-il entré en pleine crise d’adolescence? En effet, le 28 octobre dernier, le père du réseau social incontournable déclarait : « J’ai beaucoup réfléchi à notre identité.” Alors quelle direction la plateforme de Mark Zuckerberg a-t-elle prise pour son grand renouvellement? Accentuer les rencontres amoureuses? Déjà fait ? Donner un coup de pouce à la recherche d’emploi? Déjà vu également… Faire un pas vers le futur? Bingo !

 

 

Faire basculer vos 354 amis dans le métaverse

 

Enclenchez votre machine à voyager dans le temps, direction le futur, dans un monde où il vous sera possible de rencontrer (pratiquement) en chair et en os vos amis habitant à l’autre bout du globe. Réalité ou simple utopie, c’est en tout cas l’ambitieux projet de Facebook porté par Meta, un nom évocateur.

En créant de nouveaux emplois et en mettant l’accent sur le développement de casques de réalité virtuelle par exemple, le réseau social espère ainsi faire basculer ses quelque 40 millions d’utilisateurs actifs dans le métaverse. Rencontres, sorties ou encore parties de jeux endiablées… Autant d’activités potentiellement retranscrites à l’avenir dans un univers virtuel plus vrai que nature. Comme quoi, Facebook a encore son mot à dire face aux “petits jeunes” du domaine comme TikTok

 

 

La fin de Facebook est-elle proche ?

 

Rassurez-vous, fidèles adeptes de la plateforme de Mark Zuckerberg, malgré ces annonces, Facebook restera Facebook, au même titre que WhatsApp et Instagram, qui garderont eux aussi leurs noms d’origine. Il s’agit en fait ici de renommer l’entité englobant tous ces réseaux sociaux sous le nom de Meta. Ainsi, au lieu de voir sur votre page de connexion “Instagram from Facebook”, il est désormais inscrit : “ Instagram from Meta.”

« Notre mission reste la même : mettre les gens en relation », a ainsi conclu le géant du Net. Une stratégie similaire avait été adoptée auparavant par Google qui avait en 2015 placé ses activités sous une entité baptisée Alphabet.

 

 

Meta pour réparer les pots cassés ?

 

Si les volontés de Meta ont été clairement exposées, certains y voient cependant une tentative de noyer le poisson de la part de l’ancien Facebook. En effet, depuis quelques années, le géant de la Silicon Valley est dans la tourmente. En a témoigné les fameux Facebook Files , ces documents secrets rendus publics par la lanceuse d’alerte, Frances Haugen. Ces papiers ont par exemple mis en lumière la responsabilité d’Instagram dans la diffusion de contenus toxiques pour les adolescents.

« Changer de nom ne change pas la réalité : Facebook détruit notre démocratie et c’est le colporteur en chef de la désinformation et de la haine« , avait alors réagi une ONG de militants anti-Facebook. Affaire à suivre…