Clubs de lecture, une nouvelle page se tourne avec le numérique

Publié le : 06-04-2021

#tendances Pratiques numériques

Plébiscités au 19ème siècle mais boudés avec l’arrivée du Web ? Que nenni ! Une nouvelle génération mordue de littérature transmet l’amour du papier à travers l’écran. Bonnes découvertes et nouveaux usages vecteurs de liens et d’émotions, lumière sur le nouveau chapitre des book clubs.

Book Toks, les toqués de livres ont trouvé leur nouveau repère

 

La tablette plutôt que Hamlet, la jeune génération aurait soit disant perdu le goût de la lecture. Pourtant, sur TikTok, le hashtag #BookTok nous porte à croire le contraire et ces coups de cœur littéraires partagés en vidéos de quelques secondes nous prouvent que le film de Peter Weir, « Le Cercle des poètes disparus » n’expose pas un idéal mis aux oubliettes. Un regard ingénu qui donne une certaine fraîcheur aux critiques littéraires parfois alambiquées comme l’explique Shannon DeVito, responsable des livres de Barners & Noble, au New York Times : « Ces créateurs n’ont pas peur d’être sincères et émotifs lorsqu’ils parlent des livres qui les font pleurer, sangloter, crier ou les énervent tellement qu’ils les jettent à travers leurs chambres. Cela donne des vidéos de 45 secondes auxquelles les spectateurs s’identifient immédiatement ». La vérité sort de la bouche des plus jeunes, l’adage ne se trompe pas.

 

@chloexbookMes transitions sont éclatées i’m So sorry 😭 #pourtoi #bookworm #book #booktokfrance #booktok #lecture #booklover #StarChallenge♬ follow me lol – kaydin🧟‍♀️

 

Si la nouvelle génération de bibliophiles a notamment pris ses marques sur la plateforme aux Etats-Unis, le phénomène est déjà en train de s’enraciner dans l’hexagone. À eux seuls, les hashtags #booktokfrance, ou encore #Frenchbooktok comptabilisent plus de 6 millions de vues. Des chiffres portés par des BookTokeurs et notamment des BookTokeuses comme @lectureetpaillette, @lesjolieslectures ou encore @chloexbook, une jeune femme de 18 ans, véritable « dévoreuse de livres » comme l’indique sa biographie et qui n’hésite pas à slalomer entre romans d’adolescents à l’image de « Et ils meurent tous les deux à la fin » d’Adam Silvera, et ouvrages classiques pour aiguiser la curiosité du plus grand nombre.

 

Audio ou vidéo, un rendez-vous pour tous

 

Alors que la crise sanitaire et sa longue traîne de confinements nous donnent envie de rester sous la couette à regarder un bouquet de séries plutôt que de gamberger sur un pavé de 500 pages, le numérique change la donne en habillant le livre d’une toute nouvelle manière. Une offre étoffée de plateformes révolutionnant la manière de lire a d’ailleurs connu un engouement récent. Des séries à lire de Rocambole en passant par les lectures engagées pour nos petits de Book Prunelle, le livre passé sous numérique se veut intergénérationnel et accessible. Une révolution dans la manière de lire donc, mais aussi d’en parler. Pourtant, le club de lecture déplacé derrière nos écrans est un phénomène moins récent qu’il n’y paraît et accompagne les premiers pas du Net. Preuve à l’appui, le site Babelio, réseau social consacré à la lecture lancé en 2007 et qui aujourd’hui encore maintient une communauté active avec 6,6 millions de visites en 2020.

 

 

À l’heure actuelle et bien avant TikTok, c’est l’ensemble du paysage informatique qui s’est vu infecté par la fièvre du partage de  lectures. Booktubeurs sur YouTube comme Jeannot se livre ou encore instagrameurs serial lecteurs à l’image de James Trevino, conseils, critiques et coups de cœur, le livre génère une communauté bienveillante au-delà du côté superflu des likes.  Et même les célébrités s’y mettent en créant leurs propres clubs de lecture sur Instagram comme le One Shared Shelf d’Emma Watson aux penchants pour les lectures féministes et engagées ou encore le Hello Sunshine, club initié par l’actrice Reese Witherspoon, comptabilisant près de 800 000 abonnés et qui s’est désormais transformé en entreprise médiatique travaillant à l’adaptation des ouvrages évoqués en films, en séries ainsi qu’en podcasts.

 

 

L’amour du livre plus fort que tout, le mouvement se poursuit avec la création d’applications exclusivement destinées  au partage de livres. C’est le cas par exemple de Tonbooktoo, plateforme permettant de « faire vivre » la bibliothèque de ses adhérents en leur proposant de prêter, vendre ou donner leurs livres à des particuliers, mais aussi de former des clubs de lecture par des affinités dessinées par ses échanges comme l’explique son cofondateur à Cnews : « Il y a toute une sociologie autour du partage des livres en France. Nous souhaitons renforcer l’aspect communautaire entre les lecteurs, que ce soit au sein de leur quartier, d’une ligne de train ou même au cœur de leur entreprise ». En parallèle, la montée en flèche des réseaux audio, d’abord sous le format des podcasts puis plus récemment des réseaux sociaux comme ClubHouse donne une dimension orale intéressante à ses clubs de lecture en ligne. La parole se libère pour citer les plus beaux vers.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emma Watson (@emmawatson)

 

 

Il était une fois des influenceurs d’un nouveau genre

 

Créer du lien autour du livre à l’heure où les bibliothèques demeurent closes, les salles de classe muettes et les librairies en difficultés est essentiel. En touchant au plus grand nombre, ces clubs de lecture d’un nouveau genre contribuent à la relance d’un monde culturel qui ne peut vivre sans ces passionnés. Des monuments littéraires, comme Le Chant d’Achille, se trouvent ainsi dépoussiérés par des Tiktokeurs et cette publicité inédite donne un véritable coup de pouce aux auteurs, aux libraires et à l’univers éditorial dans sa globalité. Outre-Atlantique, la chaîne de librairies historiques Barners & Noble a d’ailleurs fait de la place dans ses rayons pour mettre en avant ces livres conseillés par ces influenceurs d’un nouveau genre. Alors face à l’infinité des contenus proposés en ligne, une chose est sûre, les clubs de lecture 2.0 ne sont pas des poids plumes.

 

@jupluiebonzoir 🌼 #booktok #booktokfrance #aboutyou♬ You and Your Books – Jaysen Headley