Le réseau social audio, la tendance de demain ?

Publié le : 09-03-2021

#tendances Pratiques numériques

Facebook, dépassé ? Instagram, le règne absolu de l’apparence ? TikTok, ça va deux minutes ? Si vous êtes à la recherche d’un nouveau réseau social cassant les codes habituels, Clubhouse pourrait bien vous intéresser. Surfant sur la vague des podcasts, le réseau est axé sur un angle inédit : l’audio. Alors tendez l’oreille !

Alex Gruber by Unsplash
Alex Gruber by Unsplash
Alex Gruber by Unsplash

Au 19ème siècle apparaissent dans le paysage français les fameux salons littéraires. Plongés dans une atmosphère à la fois conviviale et intimiste, des groupes de personnes discutaient avec ferveur pendant des heures. Retour vers le futur, en 2021 le concept fait peau neuve avec Clubhouse, un réseau social reprenant en partie les codes de ces salons de discussions. Qui dit réseau social dit image ?  La tendance pourrait bien changer …! 

Clubhouse reprend donc toute la force d’un podcast : aborder une thématique en ouvrant un champ de discussion. Mais le concept va plus loin et montre un réel besoin d’humaniser les relations virtuelles à l’heure où celles-ci tendent à s’accroître toujours plus. La preuve en est, la crise sanitaire nous a plongés dans une vie sociale 2.0 : télétravail, vie culturelle virtualisée… L’échange entre personnes a trouvé son nouveau terrain de jeu !

 

 

Des clubs d’écoute, un concept qui intrigue

 

Les adhésions à Clubhouse montent en flèche depuis un certain temps. Entre le 8 février et le 1er mars 2021, l’application est passée de 21 000 téléchargements à 90 000. Alors qu’est-ce qui intrigue autant ? Certainement le côté assez mystérieux de ce réseau accessible pour le moment uniquement par le parrainage d’un membre déjà inscrit. Un cercle qui grandit au fil des jours grâce au modèle suivant : chaque nouvel inscrit sur la plateforme reçoit deux invitations à distribuer. Cela n’est pas sans rappeler les vieux films d’espions où il fallait délivrer un mot de passe secret pour accéder à un lieu bien gardé, n’est-ce pas ? Mais attention tout de même à qui vous faites passer le mot… Tout comportement inadapté vous fera bannir du réseau par les modérateurs. Et si c’est l’un de vos « invités » qui adopte un comportement inadapté, il se verra refuser l’accès au réseau, et vous aussi par la même occasion. Vous vous verrez également dépourvu des autres invitations que vous auriez déjà initiées, et qui se verront tout bonnement annulées par les modérateurs de Clubhouse. Des modérateurs qui ne sont autres que les participants eux-mêmes, Clubhouse mise donc sur un écosystème de citoyens pour réguler les échanges. Enfin, et toujours dans un souci de sécurité et de bienveillance envers ses utilisateurs, Clubhouse a instauré l’identification par téléphone afin de faire une croix sur les éventuels faux-profils. Pratique !

Une fois rentré dans le club de Clubhouse, à vous de créer ou de participer à un groupe de conversation sur une variété infinie de thématiques : écologie, art, culture, science… Il se pourrait bien d’ailleurs que vous y croisiez quelques têtes connues venues donner leur opinion sur tel ou tel sujet. Mais ici, pas question de montrer sa frimousse puisque les liens se tissent uniquement par la parole. Pour participer il vous suffit de lever la main virtuellement puis d’obtenir l’approbation du modérateur pour prendre la parole. On peut aisément imaginer que cette communication uniquement orale pourrait mettre le holà aux interventions déplacées et autres trolls, non ?

 

 

 

L’audio : un modèle qui séduit les autres réseaux  

 

Bien évidemment, être sur Clubhouse n’est pas incontournable. La preuve, de nombreux systèmes d’audios participatifs existent déjà et des conférences en ligne comme les Mooc culturels offrent actuellement une riche bibliothèque abordant en long et large de multiples sujets.

D’ailleurs, le petit nouveau des réseaux sociaux a déjà attisé la curiosité de ses grands frères qui commencent eux aussi à pencher doucement pour l’audio. Exemple, le mastodonte Facebook, qui commence quelque peu à se faire vieux, et qui n’hésite pas à jeter un coup d’oeil du côté de ses congénères pour se payer une bonne cure de jouvence. Après les Stories empruntées à Snapchat tout comme les Reels inspirés du format TikTok, le New York Times a indiqué que la plateforme de Mark Zuckerberg convoiterait d’ores et déjà la fonction audio de Clubhouse : « Le projet n’en est qu’au premier stade de développement. Nous connectons les gens grâce aux technologies audio et vidéo depuis de nombreuses années et nous explorons sans cesse de nouvelles façons d’améliorer cette expérience », a indiqué au journal une porte-parole de Facebook.

 

 

D’ailleurs Clubhouse n’est pas le tout premier réseau social a avoir pointé du doigt le véritable atout de l’oralité dans ces modes de communications digitaux. Le réseau à l’oiseau bleu, Twitter, avait déjà mis un pied dans l’audio l’été dernier en donnant la possibilité à ses utilisateurs de mettre en ligne des tweets vocaux. En parallèle à cela, Twitter serait en train de développer ce même principe de salons de discussion sous le nom de « Spaces ». Une fonctionnalité testée auprès de quelques utilisateurs depuis décembre dernier sur IOS, et qui devrait s’étendre progressivement aux utilisateurs d’Android. La fonctionnalité devrait pleinement voir le jour courant 2021, jouant ainsi des coudes pour se frayer un chemin aux côtés de Clubhouse. Un chose est sûre, vous n’avez pas fini d’entendre parler de l’audio.. Affaire à suivre !