Agenda culturel digital : week-end du 19 mars

Publié le : 19-03-2021

#agendacultureldigital Pratiques numériques

Et si au mois de mars on partait sur une autre planète ? Une pièce de théâtre en réalité virtuelle ou encore un ciné-concert reprenant l’univers du jeu vidéo : bienvenue dans la culture d’une autre dimension !

Heather Ford by Unsplash
Heather Ford by Unsplash
Heather Ford by Unsplash

#Films

 

Formula 1, pilote de leur destin : plein phare sur les as du volant 

 

Depuis la sortie du magistral Le Mans 66 de James Mangold, on assiste à un véritable déclic sur la représentation de la Formule 1 au grand écran. Et c’est presque avec surprise qu’amateurs mais aussi novices de ce sport mécanique se laissent prendre au palpitant récit de la série documentaire Netflix : Formula 1, pilote de leur destin. Ici on se rapproche de l’asphalte et on écoute un peu mieux ce que ressentent ces pilotes hors pair avant de se glisser petit à petit dans la fourmilière de ce sport d’équipe par excellence. Chaque épisode retrace l’histoire d’une écurie jusqu’au moment fatidique : le Grand Prix. Pour le feu vert à sa saison 3 le 19 mars, la série part sur les chapeaux de roues avec des histoires toujours mieux illustrées : pour quelle raison Lewis Hamilton parvient à être pour la sixième fois champion du monde ou encore pourquoi Romain Grosjean, malgré ses performances, reste un pilote rongé par le doute ? Un tour de piste de 0 à 300 km/h, alors on espère que vous avez le cœur bien accroché !

 

 

Un raccourci dans le temps : quand la science fiction donne le bon filon aux ados

 

Devenir adolescent, c’est apprendre à évoluer, à se positionner mais aussi à ne pas étouffer l’enfant qui est en nous. Bref un bon cocktail de questions qui a de quoi faire tourner la tête ! Pour illustrer cette drôle de période, on vous conseille une bonne séance en salles obscures avec Un raccourci dans le temps, adaptation éponyme du roman de Madeleine L’Engle, best-seller chez les jeunes outre-atlantique. L’histoire nous plonge dans la brillante famille de Meg, jeune adolescente à l’esprit affûté dont les parents sont des scientifiques reconnus. Quand son père disparaît mystérieusement, Meg va alors mettre le nez dans les recherches de ce dernier sur la manipulation de l’espace temps. Une curiosité qui la plonge dans un univers parallèle coloré. Une aventure rocambolesque qui propose un cheminement philosophique à ces personnages et ses spectateurs. A découvrir sur Disney + ce 19 mars.

 

 

Trois souvenirs de ma jeunesse : savoir d’où l’on vient

 

« Quand on a que l’amour » disait un certain Jacques Brel, et c’est bien ce que pense aussi Paul Dédalus, protagoniste d’une pépite du cinéma français : Trois souvenirs de ma jeunesse d’Arnaud Desplechin. Arrêté par erreur à la douane avant son retour de voyage au Tadjikistan, Paul va apprendre qu’il existe un autre Paul Dédalus. Une confusion qui va mener le personnage à une véritable crise identitaire et à ressasser trois souvenirs vifs de sa jeunesse qui ont fait de lui l’homme qu’il est aujourd’hui. Une formidable introspection qui passera de sa petite enfance à la rencontre d’Esther, fille énigmatique qui deviendra sa plus belle histoire d’amour. Une plongée nostalgique qui remuera à coup sûr les cœurs de toute la famille ce 19 mars sur Amazon Prime.

 

 

 

#Musique 

 

U2,The Virtual Road : tous les chemins mènent au rock

 

Depuis la fin des années 70, Bono et sa bande ont vite franchi les frontières de leur Irlande natale. Un succès foudroyant pour U2 dont les chansons traversent le temps et continuent de parler à toutes et à tous à l’image de « With or Without You » ou encore « Sunday Bloody Sunday ». Et qui dit groupe mythique dit concerts inoubliables et c’est la raison pour laquelle U2 nous fait une jolie surprise en nous offrant du 17 mars au 10 avril quatre de leurs shows les plus mémorables. A visionner gratuitement sur YouTube depuis votre salon, The Virtual Road nous offre un voyage que l’on est pas prêt d’oublier : des paysages abruptes du Colorado dans les années 80 en passant par la trépidante ville de Mexico en 1997, U2 a traîné sa guitare un peu partout et nous emmène dans son album vidéo avec joie. Remasterisées et passées sous haute définition, les images nous procurent des sensations plus vraies que nature !

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par U2 (@u2)

 

Echos de l’ultime Fantasy : la virtuosité de la manette

 

Harry Potter, le Titanic ou encore ABBA, les œuvres reprises sous format de ciné-concerts donnent un cachet insoupçonné à ces dernières. Cette fois-ci, c’est le groupe toulousain des Neko Light Orchestra spécialisé dans la reprise de bandes originales de séries et de films qui s’attaque au genre mais dans un registre inédit : le jeu vidéo.  Bercé par la culture geek et japonaise, la bande avait déjà réalisé plusieurs reprises de films de Miyasaki et la saga Game Of Thrones, elle s’attèle aujourd’hui à un mastodonte du jeu vidéo : Final Fantasy. Bercé par un halo de rock mélodique et depuis votre canapé, laissez-vous porter par un live-streaming sur Twitch ce dimanche 21 mars à 20h qui promet d’être complet au vu du riche univers autour du jeu : 15 volets, des séries dérivées…

 

 

 

#Spectacles

 

L’humour du Risque : rire avec goût

 

« L’humour est l’unique remède qui dénoue les nerfs du monde sans l’endormir », disait l’écrivain et journaliste Robert Escarpit. Alors devant une France qui tend à s’enfermer une nouvelle fois face à l’avancée du virus, on a juste envie de rire un petit coup. Le théâtre Espace des Arts de Chalon nous offre le temps d’un week-end une parenthèse pour sourire. Du 20 au 21 mars, partez à la découverte depuis votre salon de L’Humour du Risque, entre plateau d’humoristes et impros à se plier en deux. On exagère à peine au vu des têtes d’affiche de l’événement : Gérémy Crédeville, Nadia Roz ou encore Arnaud Cosson. Un spectacle virtuel à prix mini (5 euros) qui suffira certainement à remonter le moral de toute la famille.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Espace des Arts (@espacedesarts)

 

Dream : entre fiction et réalité, montez sur la planches depuis chez vous  

 

Le théâtre, on connaît, le cinéma idem et le jeu vidéo aussi pardi ! 

Alors imaginez pouvoir vivre ces trois expériences en une seule et unique. Impossible ? C’est pourtant le pari fou qu’a fait la Royal Shakespeare Company en proposant la création virtuelle Dream à traduire par « Rêve ». A la frontière de l’onirique et du réel, la pièce librement inspirée par Le Songe d’une nuit d’été de William Shakespeare nous emmène dans un décor bucolique où les acteurs ont été transformés en avatar grâce au formidable travail du studio Marshmallow Laser Feast, reconnu mondialement pour ses créations en réalité virtuelle. « Le public à la maison est à la fois personnage, chargé de l’éclairage et des costumes », rapporte Robin McNicholas, fondateur du studio, « ni eux, ni les interprètes, les acteurs ou l’équipe ne connaissent l’issue de la performance. Chacune est unique ! ». Dépêchez-vous, la dernière séance se tiendra ce samedi 20 mars !

 

 

 

#Festival

 

Les Chants de Mars :  le chant des sirènes depuis chez vous 

 

Chaque année à Lyon, la langue de Molière vibre de la plus belle des manières. Mais l’année dernière, le festival des Chants de Mars est resté bouche cousue. Pour ne pas vivre un scénario similaire en 2021, l’institution musicale en faveur de la chanson française à pris toute ses précautions en proposant une large programmation en ligne : MPL, Karimouche, La Belle Vie… Il y aura du monde derrière les écrans. « La diversité des styles musicaux programmés est gage d’une large rencontre avec les publics, c’est pourquoi la programmation s’étend des formes artistiques plus traditionnelles, jusqu’aux influences plus modernes de la pop, de l’électro, du rock ou encore du hip-hop. Pour valoriser la langue française, le festival s’ouvre aussi à des formes d’art complémentaires : photo, vidéo, arts plastiques, poésie, écriture de chanson, expositions thématiques”, explique le festival qui a cette année accentué un peu la variété des formes de ses représentations pour toucher un plus grand nombre de spectateurs. Un conseil : échauffez-vous les cordes vocales !