Quels sont les emojis les plus utilisés durant la crise du coronavirus 🥺 ?

#pratiquesnumeriques Vie perso

Les emojis racontent nos émotions dans nos tweets, messages, posts et durant la crise, ce n'est pas la tristesse qui augmente... mais un autre sentiment. Petit tour de nos emojis de confinement et déconfinement

Pendant la crise de Covid-19, Emojipedia a dessiné la carte de nos sentiments, en analysant l’usage et la tonalité des emojis sur 68 millions de tweets. Les expressions heureuses 😀 restent proportionnellement les plus importantes, mais elles diminuent de 5,63%. Au profit de visages plus ambigus qui viennent raconter nos doutes.

 

🥺 L’usage du visage suppliant a augmenté de 80%

 

Utilisation d'émojis joyeux, en déclinEmojipedia

 

Le classement des emojis les plus utilisés au cours de cette période reste globalement positif, mais on voit se faufiler les visages du doute et de l’espérance dans le podium de tête. Avec ce bond de 80% du visage implorant et l’augmentation de 25% des mains jointes, 🙏, qui malgré une modeste huitième place, devient l’un des émoticônes clés de la crise.

  1. 😂 Face with Tears of Joy
  2. 😭 Loudly Crying Face
  3. 🥺 Pleading Face
  4. 🤣 Rolling on the Floor Laughing
  5. ❤️ Red Heart
  6. ✨ Sparkles
  7. 😍 Smiling Face with Heart-Eyes
  8. 🙏 Folded Hands
  9. 😊 Smiling Face with Smiling Eyes
  10. 🥰 Smiling Face with Hearts
  11. 👍 Thumbs Up
  12. 💕 Two Hearts
  13. 🤔 Thinking Face

 

Le récit de l’épidémie se fait en emojis

Un échantillon de près de 50 000 tweets datant de début mars 2020, analysé par Emojipedia montre les cinq emojis les plus fortement associés au Covid-19

🦠Microbe : 42 %

😷Visage portant le masque médical : 36%
🤢Visage nauséeux : 5 %
🤧Éternuement :  5 %
🧼Savon : 4 %

Mais certaines plateformes ont crée leurs propres emojis Covid-19

Par exemple, les utilisateurs de Twitter peuvent utiliser le hashtag #SafeHandsChallenge pour afficher un émoji personnalisé de lavage des mains.

Facebook a lancé son emoji solidaire pour incarner le lien, dans la distance. « Nous avons ajouté une nouvelle réaction pour vous permettre de montrer votre soutien en cette période d’isolement. Nous espérons que cela vous aidera, ainsi que votre famille et vos amis, à vous sentir un peu plus proches », a fait savoir Facebook dans un message adressé à tous les utilisateurs du réseau social.

Les hispanophones ont créé un composé emoji pour le coronavirus en utilisant les emojis couronne et microbe 👑🦠, car corona est le mot espagnol pour couronne.

Cette utilisation ingénieuse de l’emoji couronne n’est pas seulement un exemple de l’ingéniosité des internautes. « Elle illustre également un principe ancien et bien connu dans la formation de la représentation visuelle. Il remonte à plus de 5 000 ans, au premier système d’écriture du monde, le cunéiforme, dont les Sumériens ont été les pionniers dans ce qui est aujourd’hui le sud de l’Irak », peut-on lire dans The Emoji code. La communication numérique, même sous forme écrite, est intrinsèquement visuelle, et nous sommes fondamentalement des créatures visuelles – c’est notre sens dominant, explique l’auteur, le professeur de linguistique Viv Evans. Environ deux tiers de l’activité neuronale du cerveau est liée à la vision (lorsque nos yeux sont ouverts). Environ 40 % des fibres nerveuses du cerveau sont reliées à la rétine. Et il ne faut que 100 millisecondes à un humain adulte pour reconnaître un objet. Un emoji fournit une icône visuelle instantanément reconnaissable, représentant une idée relativement complexe, qui peut parfois être transmise plus rapidement et plus efficacement que par des mots.

Les emojis viennent éclairer le sens des mots
Les emojis peuvent renforcer le point de vue de quelqu’un, comme lorsque quelqu’un vous déclare son amour suivi d’une ligne de cœurs d’amour, emoji ❤️. Cela permet une déclaration multimodale du véritable amour. Rappeler à quelqu’un de se laver les mains peut être renforcé de manière efficace et humoristique en insérant le pain de savon emoji 🧼. Et le fait que les emojis ressemblent à des dessins animés adoucit le ton de la demande.

Les emojis véhiculent également la contradiction. Imaginez que vous essayez de faire passer l’ironie dans un langage textuel sans émoji. Par exemple, l’émoji des yeux roulants 🙄 signale souvent que la signification d’un message est à l’opposé de ce que les mots disent réellement. Les emojis expliquent comment interpréter notre langage textuel, ce qui permet de compléter ou de nuancer le sens. Par exemple, un clin d’œil 😉 peut atténuer des mots qui pourraient autrement être mal interprétés.

 

L’utilisation des emojis continue d’augmenter

Croissance de l'utilisation des emojis par le coronavirusEmojipedia

 

Emojipedia surveille l’utilisation des emojis dans la conversation générale. Ils sont maintenant présents dans presque un tweet sur cinq. Contre un sur sept en 2018. L’utilisation d’émojis d’objets augmente, mais presque tous les autres diminuent : nourriture, drapeaux et sport sont en chute libre. Avec le confinement, les lieux et emojis voyage ont chuté de près de 27%