Shopping en ligne : comment éviter les arnaques ?

Tous les sites de vente en ligne ne sont pas sécurisés. Quels sont les réflexes à avoir pour éviter de se faire pirater ou arnaquer sur internet ? On vous explique tout dans ce guide pratique pour un shopping en ligne en toute sécurité.

Publié le : 10-01-2024

©Plainpicture

Temps de lecture : 4 minutes

Écouter l'article

0:00

Internet a tout d’un lieu idyllique pour amateurs de bonnes affaires, peu enclin aux déplacements physiques. Pourtant, 46% des Français de 15-24 ans affirment avoir peu confiance dans l’e-commerce, selon le baromètre de la confiance des Français dans le numérique de l’association de l’économie numérique (Acsel). Et on les comprend ! En 2022, une étude présentée par la Commission européenne, a passé au crible 399 boutiques en ligne commercialisant des produits allant des textiles aux produits électroniques. Résultat ? Les autorités chargées de la protection des consommateurs ont conclu qu’au moins 37 % des sites web contrôlés enfreignent potentiellement la directive sur les pratiques commerciales déloyales.

Entre les faux avis consommateurs, les arnaques aux abonnements cachés, ou les interfaces trompeuses, pas facile de s’y retrouver dans la jungle Internet et sécuriser ses achats en ligne. N’ayez crainte, on vous accompagne !

Quelles précautions prendre lors d’un achat en ligne ?

Pour éviter les mauvaises surprises, l’association de consommateurs UFC que choisir a listé quelques précautions d’usage :

👉 Comparer les prix et les services : cette nouvelle console à moitié prix est très tentante, mais cette offre est-elle fiable ? Pour ne pas se laisser avoir, prenez le temps de comparer les diverses offres sur le web, mais aussi la disponibilité des produits, les délais de livraison et de rétractation, la réactivité du service client, la garantie du produit et son état (neuf, d’occasion ou reconditionné).

👉 Vérifiez l’identité du vendeur : sur les marketplaces, prenez garde à ce que le vendeur soit un professionnel. Sur les sites, vérifiez les conditions générales, qui figurent souvent en bas de page. En prime, vous pouvez aussi évaluer le sérieux du marchand en lisant les avis d’autres consommateurs sur les forums en ligne.

👉 Méfiez-vous des sites basés à l’étranger : vérifiez qu’ils soient, a minima, basés dans l’Union Européenne. Dans le cas contraire, attention aux droits de douane, à la TVA, et aux recours disponibles en cas de litige.

👉 Vérifiez bien votre panier avant de payer : en plus des frais de livraison, certains marchands peuvent ajouter au prix final, des “frais de traitement” ou des “frais de préparation”. De plus, même si la loi l’interdit, des vendeurs peu scrupuleux n’hésitent pas à glisser dans votre panier un accessoire ou une extension de garantie, sans votre consentement.

👉 Vérifiez que le site soit sécurisé avant de procéder au paiement : pour s’assurer que vos données seront bien protégées, rien de plus simple, un cadenas et la mention “https” doivent apparaître sur l’adresse URL du site. Certains sites, comme celui d’Orange, s’appuient également sur des technologies sécurisées comme le cryptage SSL (une technique basée sur le chiffrement des données) ou le protocole d’authentification des cartes bancaires, 3DSecure. Vous pouvez aussi passer par un système de carte virtuelle, pour ne pas transmettre votre numéro de carte bleue.

Site marchand et site d’occasion : même combat ?

Le marché de la seconde main est en plein essor. En 2023, 76% des Français déclarent avoir déjà acheté ou vendu en seconde main (sondage Ifop).

Même si aujourd’hui, certaines plateformes spécialisées dans la seconde main proposent des protections acheteur ou des services d'assistance, il y a quelques règles élémentaires à connaître :

👉 En cas de litige, la plateforme n’est pas responsable : généralement, les plateformes de vente d’occasion, comme Vinted ou Leboncoin, sont simplement des intermédiaires entre deux particuliers. Elles ne sont donc pas responsables en cas de problème de transaction entre particuliers.

👉 Vous ne disposez pas de droit de rétractation : eh oui, contrairement à un site marchand professionnel, en achetant à un particulier, vous ne pourrez pas renvoyer votre commande et demandez le remboursement dans les 14 jours suivant la livraison.

👉 La garantie légale de conformité suit le produit : cette garantie est de minimum 2 ans pour les biens neufs et de 1 an pour les biens d'occasion. En France, elle suit le produit, peu importent les acheteurs successifs. Donc, si vous achetez un produit d’occasion à un particulier, vérifiez qu’il est encore dans le délai de la garantie. En cas de défaut, vous pourrez ainsi contacter le vendeur initial. Alors n’hésitez pas à demander au vendeur une copie de la facture d’achat afin de vérifier s’il est encore sous garantie (légale ou commerciale) et prouvez que vous en êtes bien le nouveau propriétaire.

👉 Deux particuliers, deux pays, un litige : en cas de vente entre deux particuliers ne résidant pas dans le même pays, c’est le régime juridique du pays du vendeur qui s’applique.

En cas de doute, n’hésitez jamais à vous référer à des associations de consommateurs comme UFC que choisir, ou gouvernementales, comme le Centre Européen des Consommateurs France (CEC France).

 

 

Partager l’article

Voir plus de contenus

Partager bien vivre le digital