« Mon espace santé » : pour ou contre la mise en ligne de vos données médicales ?

Publié le : 05-04-2022

#pratiquesnumeriques Santé

Saviez-vous que vous êtes inscrit d’office sur eMon espace santé, le nouveau service lancé par l’Assurance Maladie ? Que faut-il savoir pour décider si vous en acceptez l'accès (ou le clôturez) ? Voici 3 infos clés pour vous aider à faire votre choix.

Mon espace santé : un service lancé par l'assurance maladie pour suivre son dossier médical partagé (DMP) Karolina Grabowska (Pexels)
Mon espace santé : un service lancé par l'assurance maladie pour suivre son dossier médical partagé (DMP) Karolina Grabowska (Pexels)
Mon espace santé : un service lancé par l'assurance maladie pour suivre son dossier médical partagé (DMP) Karolina Grabowska (Pexels)

Mon Espace Santé, c’est quoi ?

👉 Un Dossier Médical Partagé (DMP) : tous vos documents de santé sont réunis dans un même espace sécurisé : ordonnances, comptes-rendus…
👉 Un lieu de suivi : les professionnels de santé auront accès à votre profil médical et pourront le compléter
👉  L’accès aux profils de vos enfants : leur espace santé sera relié au vôtre
👉 C’est aussi d’autres fonctionnalités comme :
– Une messagerie sécurisée pour échanger avec les professionnels de santé,
– Un agenda : pour suivre ses rdv et recevoir des rappels


 

Pour commencer, sachez que votre Espace santé est créé d’office

(et vous avez le droit d’en fermer l’accès).

Je suis d’accord pour que mes données soient sur Mon espace santé

Normalement, vous avez reçu un e-mail ou un courrier de l’assurance maladie contenant un code provisoire pour créer votre espace sécurisé. Si ce n’est pas (encore) le cas, vous pouvez générer un code directement sur le site, à l’aide de votre numéro de sécurité sociale, inscrit sur votre carte vitale. Il vous suffira ensuite d’activer votre compte sur le site.

Je veux me désinscrire ou clôturer Mon espace santé

Si vous ne souhaitez pas la création de votre espace santé, il faudra utiliser le code puis cliquer sur “Je m’oppose à la création de Mon espace santé”… dans les 6 semaines suivant la date d’envoi. 

Passé ce délai, votre espace personnel sera automatiquement créé. Cependant, vous pouvez toujours, et à tout moment, fermer votre espace en vous rendant dans vos paramètres (en haut à droite de l’écran).

 

1. “Pour ou contre ?” : Toutes mes données stockées sur un même espace

Mon espace santé : un service lancé par l'assurance maladie pour suivre son dossier médical partagé (DMP)
Ryan Quintal (Unsplash)

🙂 Le plus : c’est pratique

Fini le temps où on passait des heures et des heures à chercher tous nos anciens comptes-rendus médicaux, où on multipliait les login et mots de passe sur les sites de laboratoires pour consulter nos résultats de prises de sang…  

Dans Mon espace santé, tout est centralisé et accessible en un clic : vos comptes-rendus, vos analyses et même vos ordonnances. 

 

🤔 Le moins : la question du consentement 

Pour avoir le droit de partager des informations sur votre espace, les professionnels de santé devront d’abord vous demander votre consentement. Si vous le leur donnez, ils l’indiqueront en cochant une simple case puis pourront inscrire les informations concernées dans votre dossier. 

Mais dans les faits, rien n’assure que tous les professionnels demanderont votre consentement à chaque fois et aucun système ne pourra vérifier si cette question a bien été posée.

Autre limite concernant le consentement : une fois votre espace créé, seuls des motifs dits « légitimes » pourront être invoqués pour refuser qu’un professionnel n’y dépose des documents. Là encore, difficile de savoir la marge de manœuvre qu’auront les patients s’ils veulent refuser leur publication…

 

  • 2. “Pour ou contre  ?” : Mon espace santé accessible à tous les professionnels du médical 

  • Mon espace santé : un service lancé par l'assurance maladie pour suivre son dossier médical partagé (DMP)

🙂 Le plus : un gain de temps 

Vous changez de médecin traitant ? Allez voir un nouveau praticien ? Si vous complétez votre profil, le nouveau praticien (en fonction de son champ d’exercice) aura accès à vos informations et pourra également consulter les différents documents mis en ligne. 

Votre médecin traitant, lui, aura un accès VIP à toutes vos informations et documents, ce qui peut l’aider à poser certains diagnostics. Pratique : pas besoin de tout rappeler à chaque fois que vous changez de médecin, ni de venir avec tous vos documents.

 

🤔 Le moins : un cloisonnement limité 

Le hic, c’est que tout le monde n’a pas forcément envie de cette circulation d’information entre les médecins, ni que son médecin traitant soit au courant de tout (d’une ancienne IVG, par exemple).

À noter qu’il est possible de masquer l’accès de documents à certains professionnels de santé (sauf au médecin traitant)… mais pas de les supprimer.

 

3. “Pour ou contre ?” : pouvoir accéder aux Espaces santé de ses enfants

Mon espace santé : un service lancé par l'assurance maladie pour suivre son dossier médical partagé (DMP)
Daniel D’Antreti (Unsplash)

 

🙂 Le plus : moins de charge mentale 

Cet espace ravira les parents qui perdent régulièrement les ordonnances de leurs enfants ou qui ne s’y retrouvent pas, dans tous les documents pliés dans le Carnet de santé. Sur l’Espace santé de leurs enfants, auxquels ils auront accès, tout sera centralisé et accessible en un clic.

On évite ainsi la petite frayeur avant d’aller chez le médecin, quand on est (déjà) en retard et qu’on a oublié tous nos documents.

 

🤔 Le moins : un secret professionnel affaibli

Une personne mineure ne peut supprimer ou s’opposer à la création de son Espace santé, c’est aux représentants légaux d’en décider. 

Ce qui peut poser plusieurs problèmes :

Par exemple, un médecin peut oublier (par accident… ou pas) de demander le consentement d’une adolescente et mettre en ligne dans son espace des résultats d’analyses de maladies sexuellement transmissibles ou encore y noter une IVG. Peut-être que votre adolescente n’a pas envie que ces données soient publiées ou que vous en soyez au courant (elle en a le droit : c’est le secret médical). Et peut-être que vous-même n’avez pas envie de tomber sur ces informations !

Et qu’en est-il des enfants victimes de violences familiales, qui doivent être protégés et se sentir en sécurité avec des médecins ? 

L’espace médical des jeunes, habituellement garant de secret médical, ne l’est plus tant que ça avec cette plateforme en ligne (du moins pour l’instant), reprochent ses opposants.

Attention aux arnaques !

 

L’Assurance santé met en garde : de nombreux appels et messages frauduleux existent déjà. 

👉 Les arnaqueurs disent travailler pour l’Assurance Maladie et proposer leur aide à la création de l’espace santé de leurs interlocuteurs. 

👉 Ils leur demandent alors leurs identifiants « France Connect » pour accéder au service numérique. 

👉 Il s’agit d’une tentative d’escroquerie (Mon espace santé n’est pas encore compatible avec France Connect). 

Les risques d’usurpation d’identité sont alors importants et peuvent toucher différents services en cas de transmission des d’informations (impôts, etc.) » met en garde l’organisme.

Si vous recevez un appel de l’Assurance Maladie, qui vous demande des informations confidentielles, vos coordonnées bancaires ou mots de passe : c’est une arnaque, raccrochez.