Comment bien protéger mon identité numérique ?

Publié le : 15-11-2021

Parents

Imaginez une minute que vous êtes Kylian Mbappé. Vous êtes attaquant au PSG, champion du monde et l’un des plus grands espoirs de l’histoire du football français. Stylé, non ? Et pourtant, même Mbappé se fait pirater ses réseaux sociaux. Le footballeur français aux 6,8 millions d’abonnés sur Twitter s’était fait voler son compte en 2019. Moins stylé, non ?

Tout le monde peut se faire pirater son compte sur les réseaux. Pour éviter de perdre le sien, la capitaine des Bleues, Wendie Renard, utilise 21 mots de passe différents en ligne. Pour être plutôt dans la Team Wendie que dans la Team Kylian en terme de cybersécurité, on vous propose quelques petites techniques pour s’éviter les problèmes. Tour d’horizon.

 

Dis Père Castor, c’est quoi l’identité numérique ?

 

L’identité numérique, mes chers enfants, c’est l’ensemble des traces laissées en ligne par une personne. Tout utilisateur du web dispose d’une identité numérique qu’il doit pouvoir contrôler et protéger  afin de garder la main sur ses propres données en ligne. Mais aussi afin de contrôler sa vie réelle, qui peut souffrir du vol ou du mauvais usage de ces données.

En deux mots, ne pas protéger son identité numérique, c’est comme filer son portable sans mot de passe à des centaines de personnes réunies dans un immense festival. La pire idée.

 

Une bonne hygiène numérique, la technique des ninjas du web

 

Pour se protéger, l’essentiel est avant tout d’avoir une bonne hygiène numérique. Comme on se lave les mains, l’idée est d’appliquer quelques petits gestes d’autodéfense numériques simples pour éviter de perdre bêtement ses données. On a pas envie qu’un petit profiteur nous pique nos codes bancaires pour se payer une nouvelle console, n’est-ce pas ? 

Autodéfense no jutsu numéro uno : on utilise des mots de passe forts (au moins 8 caractères, minuscules et majuscules, lettres avec accent, caractères spéciaux), l’authentification à double facteur et un dispositif d’alerte en cas de nouvelle connexion si cela est possible. Objectif : garder tout ses mots de passe bien au chaud et en sécurité.

Autodéfense no jutsu numéro dos : on utilise des logiciels antivirus et antimalware de confiance (et gratuits !) comme MalwareBytes, on nettoie ses appareils avec des outils comme CCleaner. Objectif : garder toutes ses machines cleans H24.

 

 

Prenez le temps de paramétrer vos réseaux sociaux 

 

On aime tous partager quelques petites stories de qualité avec nos potes sur Instagram. Mais est-ce que vos stories sont en privées ? Combien de bots ou de comptes bizarres vous suivent sur Insta ? Est-ce que vous acceptez toutes les demandes de follows ?

On sait, ces questions peuvent paraître bêtes. Mais en réalité, les réseaux sociaux sont la première porte d’entrée vers votre identité numérique. Pour éviter les galères, quelques petits paramétrages ultra basiques peuvent être ultra utiles.

Une fois de plus, l’utilisation d’un mot de passe fort et de la double authentification est essentielle. Mais l’on peut aussi améliorer ses paramètres de confidentialité en limitant l’accès à ses photos ou publications à ses proches amis sur Facebook, en passant son compte en privé sur Instagram ou Twitter. L’utilisation de pseudonymes peut également être une bonne pratique pour créer une distinction claire entre sa vie réelle et numérique. Et bien évidemment, on envoie pas de snaps à n’importe qui, hein.

Enfin, le contrôle d’accès à son smartphone est essentiel. Par exemple, une application comme TikTok ou Instagram n’a aucunement besoin d’accéder à votre carnet de contacts. Alors pourquoi lui filer ? 

 

Mais C Etait Sur Enfaite Sardoche Rage GIF - Mais C Etait Sur Enfaite Sardoche Rage Sardoche - Discover & Share GIFs

 

Reprendre le contrôle sur son identité numérique 

 

Pour conclure, si vous pensez que le contrôle de votre identité numérique vous échappe, c’est qu’il est temps d’en reprendre le contrôle !

Plusieurs outils en ligne le permettent. Par exemple, le site Have I Been Pwned ? permet de vérifier si son e-mail a été l’objet d’une fuite de données. En passant par l’onglet Sécurité de son compte Gmail, on pourra aussi vérifier toutes les applications sur lesquelles on s’est inscrites avec son compte et ainsi faire le tri.