Mon enfant veut coder ! C’est quoi les métiers de la cybersécurité ?

Publié le : 17-05-2022

#culturedigitale Parents

Votre enfant s’intéresse à l'informatique ? Vous ne connaissez (absolument) rien à tout le charabia que vous lisez sur le sujet mais vous aimeriez quand même l’aider à s’orienter ? Ça tombe bien, voici un premier guide (simple)…sur les métiers de la cybersécurité.

Les métiers de la cybersécurité qui embauchent et qui recrutent Liam Tucker (Unsplash)
Les métiers de la cybersécurité qui embauchent et qui recrutent Liam Tucker (Unsplash)
Les métiers de la cybersécurité qui embauchent et qui recrutent Liam Tucker (Unsplash)

🎧 Écoutez notre article 🎧

La cybersécurité, ça recrute ?

Les métiers de la cybersécurité qui embauchent et qui recrutent

OH QUE OUI ! Avec l’explosion des usages du numérique, la demande est tellement forte que les recruteurs ont même du mal à trouver des candidats.

Dans le monde, plus de 2,5 millions de postes sont actuellement vacants dans de domaine, dont 350 000 en Europe. Même constat en France, alors que les besoins du secteur vont doubler pour atteindre 75 000 postes d’ici 2025.

Et comme ces métiers peinent à recruter, ils essaient d’attirer les candidats avec des salaires attractifs… Parmi les employeurs, on trouve différents secteurs : techs, industrie, banques…

En clair : si votre enfant veut travailler dans ce domaine, il ne manquera pas de travail et d’opportunités ! 😄

 

C’est quoi les études pour y accéder ?

Les métiers de la cybersécurité qui embauchent et qui recrutent

Selon les métiers, un bac +2 ou bac + 5 est demandé. Pour y accéder, 2 voies sont généralement suivies :

👉 Une école d’ingénieurs généraliste ou spécialisée en informatique, 

👉 Un master obtenu en école d’informatique ou à l’université, avec spécialité cybersécurité.

👉 Il existe aussi des BTS et DUT qui peuvent mener à ces métiers, comme le Brevet de Technicien Supérieur Systèmes Numériques (BTS SN), option Informatique et réseaux, parcours Cyberdéfense (accessible à BAC+2). Il y a aussi le  DUT Réseau & Télécom (R&T), qui se fait en 2 ans, et qui est une bonne porte d’entrée vers quelques métiers, mais surtout vers une spécialisation en cybersécurité  en licence professionnelle ou dans une école d’ingénieurs du domaine.

 

C’est quoi les métiers de la cybersécurité ?

Les métiers de la cybersécurité qui embauchent et qui recrutent

La première chose à savoir et qu’il y a plusieurs familles de métiers, dans la cybersécurité.

 

D’ailleurs, on ne code pas dans tous les métiers de la cybersécurité (il existe même des juristes spécialisés dans ce domaine).

👉 Il y a les chefs d’orchestre :  ceux qui pilotent et gèrent des projets de cybersécurité. Parmi eux : les directeurs Cybersécurité, les coordinateurs cybersécurité, les responsables de projet de sécurité.

👉 Il y a ceux qui conçoivent des systèmes de sécurité et qui font en sorte qu’ils fonctionnent bien  : les architectes sécurité, les cryptologues, les spécialistes sécurité d’un domaine technique, les auditeurs de sécurité organisationnelle…

👉 Ceux qui gèrent les incidents et crises de sécurité  : les analystes de menace cybersécurité, les responsables et opérateurs analyste SOC,…

👉 Et ceux qui conseillent et/ou cherchent de nouvelles solutions : consultant en cybersécurité, formateur en cybersécurité, développeur/Intégrateur de solution de sécurité, chercheur en sécurité des systèmes d’information

 

Zoom sur 6 métiers de la sécurité qui ont le vent en poupe

Les métiers de la cybersécurité qui embauchent et qui recrutent

*** Attention : si vous n’y connaissez rien, les noms de certains métiers vont piquer ***

💻 Pentester (Bac + 3 à 5) : on les appelle les “hackers éthiques”. Leur job ? C’est d’identifier les éventuelles failles de sécurité et de mettre en place des actions pour les corriger. Et pour ça, il vont tenter d’infiltrer le système qu’il doivent protéger en faisant des “penetration tests” (d’où le nom du métier). Comme quoi, on peut être un pirate et être du bon côté de la force !

> A lire : Découvrez les hackers éthiques qui gagnent des milliers d’euros en trouvant des bugs 

Les profils de pentesters ou de techniciens cyber sont très recherchés.

Angus McMichael (DRH Global d’Orange Cyberdefense)


💻
Spécialiste en gestion de crise cyber (bac +5). Lui, il est là pour éviter les catastrophes ! Hors crise, il forme et entraîne les métiers concernés. Et quand c’est chaud (cyberattaques…), il conseille son entreprise pour résoudre la crise et communique avec les personnes et organismes concernées.

💻 Développeur sécurité (bac +5). Son truc, c’est le code. Il applique les règles de conception, de codage et teste les composants qu’il crée pour être sûrs qu’ils sont bien robustes. Il peut aussi être amené à faire des audits.

💻 Administrateur cybersécurité (bac +3). Son rôle, c’est d’être sûr qu’il y ait une bonne politique de cybersécurité dans l’entreprise pour laquelle il travaille. Et pour ça, il analyse la vulnérabilité d’un système pour mettre en place un processus de sécurité (antivirus, antispams etc).

💻 Technicien cybersécurité (bac + 2 à 3). Pour faire simple : il gère le support, la gestion ou l’administration de la sécurité. Il effectue des contrôles administratifs de conformité, des inventaires réglementaires, du suivi comptable… Un vrai multitâche !

💻 Cryptologie (bac +5). Derrière ce nom mystérieux, se trouve un expert des codes secrets. Car pour crypter (c’est-à-dire sécuriser) et éviter qu’on puisse accéder à des fichiers sensibles (comme des mots de passe), il faut rendre certains codes indéchiffrables. 

> Pour en savoir plus : Panorama des métiers de la cybersécurité
> A lire : « Suzan : « Être une femme dans la cybersécurité a de nombreux avantages” »



Et toi Orange, tu fais quoi ?

 

Pour attirer de nouveaux talents, Orange Cyberdefense mise sur le développement des compétences.

Le développement des compétences fait aussi partie de nos engagements. Lorsqu’une personne nous rejoint chez Orange Cyberdefense, elle sait que nous investirons dans sa formation. (…) Un technicien peut évoluer et devenir ingénieur. Un pentester (ou hacker éthique) peut devenir responsable de sécurité SI, architecte ou consultant chez Orange Cyberdefense ou ailleurs dans le Groupe. Dans cette optique, nous favorisons la mobilité internationale à travers des missions opérationnelles.

Angus McMichael, Ressources Humaines Global Orange Cyberdéfense

Dès 2019, Orange a lancé Orange Campus Cybersécurité,  une offre de formation pour tous les salariés du Groupe composée de plus de 3 000 modules, allant de la sensibilisation aux spécialisations les plus pointues.

Il existe aussi un centre de formation d’apprentis (CFA) Orange, qui propose aux étudiants depuis 2020 un parcours d’Ingénieur Cybersécurité avec une formation en alternance et un poste, par exemple chez Orange Cyberdefense au sein des équipes d’experts du Groupe.

> Pour en savoir plus, cliquez ici.
> Lire notre magazine spécial Cybersécurité ici
>Et pour découvrir les offres d’emploi chez Orange, c’est par ici