Ces nouveaux lieux (étonnants) pour télétravailler !

Publié le : 17-03-2022

#pratiquesnumeriques Modes de travail

Comment télétravailler tout en voyant ses collègues ? Garder une cohésion d'équipe avec des équipes éparpillées sur le territoire ? Deux ans après le premier confinement, les nouvelles façons de travailler à distance se multiplient. Zoom sur ces initiatives (étonnantes).

Télétravail : travailler en réalité virtuelle et dans le métavers Meta Quest
Télétravail : travailler en réalité virtuelle et dans le métavers Meta Quest
Télétravail : travailler en réalité virtuelle et dans le métavers Meta Quest

Deux années se sont écoulées depuis le premier confinement. Tandis que des salariés regagnent la route du travail, nez (enfin) à l’air, d’autres ont adopté le télétravail de façon ponctuelle, régulière… voire même à plein temps.

La crise sanitaire a pu montrer les avantages du télétravail mais elle en a aussi souligné les limites : isolement social, difficulté à cloisonner vie pro et perso, matériel pas toujours adapté…

 

Quelles initiatives pour répondre à ces défis ?

 

1. Des réunions… en réalité virtuelle dans le métavers

Les réunions Zoom bientôt remplacées par des réunions Métavers avec casques de réalité virtuelle ? En août 2021, Facebook a lancé Horizon Workrooms, un service de réalité virtuelle pour travailler à distance avec vos collègues sous forme d’avatars…

Concrètement, on peut y faire quoi ? 


👉 Des réunions à plusieurs dans une salle de réunion virtuelle customisable, tout comme votre avatar (les télétravailleurs pourront rester en pyjama, ça ne se verra pas. En ce qui concerne le fait de se gratter le nez avec la manette en revanche…)
👉 Projeter vos présentations dans la salle
👉 Ecrire avec votre manette sur un grand tableau blanc pour faire des démonstrations à vos collègues
👉 Projeter l’écran de votre bureau actuel sur votre bureau en VR
👉 Afficher vos différentes applications sur différents écrans disposés face à vous en VR, pour une meilleure visibilité.


 

S’il est possible d’accéder au métavers sans passer par la réalité virtuelle,  il vous faudra avec un casque Oculus Quest 2 pour accéder à la plupart de ces fonctionnalités.

Ces derniers aujourd’hui assez lourds (sans parler de la fatigue visuelle), le plus probable est que ce nouvel espace de travail ne soit utilisé que ponctuellement, pour l’instant.

 

2. Boucler un dossier depuis… un centre commercial  ou une gare

 

Kabin / Société Bonport
Kabin / Société Bonport

Pour les télétravailleurs nomades, de nouvelles solutions parfois étonnantes se sont développées ces derniers mois.

Vous avez pris 30 mn sur votre temps de travail pour faire les courses et c’est là que votre boss vous appelle en urgence ? Des centres commerciaux et des mairies expérimentent Kabin. Comme son nom l’indique, il s’agit de cabines de « microcoworking » à louer (pour 15 mn ou plus).

Et pour ceux qui passent leur temps dans le train, la société Bonport propose à la gare de Paris Montparnasse et de Lille Flandres un salon façon open space pour travailler au calme, en attendant la prochaine correspondance…

 

 

3. Un espace de coworking… dans une laverie ou dans une salle de sport ?

 

Le télétravail du futur : métavers, coworking et cabines pour travailleurs nomades
Wash&Co (Facebook)

 

Le nombre d’espaces de coworking a explosé ces dernières années (tout comme les services proposés pour séduire leur clientèle). Cours de yoga, ateliers de nutrition, vente de plantes… Tout ça, c’était étonnant il y a 4 ans. Car aujourd’hui, des offres plus insolites ont émergé.

 

Parmi elles :

Les coworking “laverie” pour faire sa lessive entre deux dossiers (Wash&Co à Lille).
Les coworking “salle de sport” (La Mongolfière, Wojo et Kwerk, où on peut taper sur son ordi en marchant sur un tapis).
Les coworking “coiffeur & Spa” (via la plateforme en ligne de prestations de beauté KiuteDidact et Free Persephone à Paris, et Kâra Coiffure à Bordeaux).
Les coworking « Séjours sportifs » : au programme, du Ski ou du Kite Surf
Les coworking « Vue de rêve » (Now Coworking sur le Vieux Port à Marseille, le Mont-Blanc Base Camp
Les coworking… à la ferme (avec la ferme urbaine du Darwin à Bordeaux ou certaines offres de Gîtes…)

 

Seul hic : le prix. Tous ces espaces ne sont pas pour tous les budgets. Et toutes les entreprises ne financent pas ces lieux auprès des télétravailleurs.

Pour certains espaces, il suffit d’acheter un café et c’est parti pour accéder au Wifi. Pour d’autres, il est possible de louer un bureau à la journée, à partir d’une dizaine d’euros. Mais pour les bureaux au mois, l’addition peut vite grimper à plusieurs centaines d’euros…