Facebook veut devenir pionnier sur le télétravail

#teletravail Vie pro

Pour le PDG de Facebook, la crise du Covid-19 va durablement impacter le mode de travail et l'entreprise envisage d'avoir la moitié de ses employés en télétravail d'ici 10 ans et d'en faire un atout pour diversifier les recrutements

Photo de Mark Zuckerberg, patron de Facebook
Photo de Mark Zuckerberg, patron de Facebook
Photo de Mark Zuckerberg, patron de Facebook

« Nous allons être l’entreprise la plus avant-gardiste en matière de travail à distance à notre échelle », a annoncé Mark Zuckerberg lors d’une conférence pour ses employés diffusée en public sur la plate-forme, jeudi 21 mai. La moitié des employés de Facebook pourraient travailler de chez eux, de façon permanente, d’ici cinq à dix ans, a annoncé le fondateur du réseau social. Actuellement Facebook compte 45.000 salariés.

 

Live Mark Zuckerberg sur le télétravail

 

95% en télétravail actuellement chez Facebook

Facebook, dont 95% du personnel est en télétravail en ce moment, avait déjà annoncé récemment que ses employés continueraient à travailler en majorité de chez eux jusqu’à la fin de l’année. Aucun rassemblement de plus de 50 personnes ne sera organisé avant juillet 2021 au mieux.

Selon une étude en interne, plus de 50% des employés s’estiment plus productifs en télétravail, et 20 à 40% se disent intéressés par la possibilité de travailler à distance de façon permanente. Mais la moitié aimerait retourner au bureau le plus vite possible.

Article réservé à nos abonnés

 

Potentiel du télétravail

M. Zuckerberg s’est dit « optimiste » sur le potentiel bénéfique du télétravail. « Nous ne le faisons pas parce que des employés le réclament, mais parce que nous sommes là pour servir le monde, et notre communauté, et débloquer autant d’innovations que possible. »

A long terme, « nous allons laisser les gens demander à travailler à distance de façon permanente. Nous allons nous concentrer sur les employés expérimentés plutôt que sur les nouveaux diplômés de l’université, qui, à mon avis, ont besoin d’être plus souvent au bureau, pour se former. »

 

Recrutement diversifié

Parmi les avantages, il a évoqué plus d’égalité des chances dans les carrières, des recrutements plus diversifiés, des économies sur les infrastructures et les salaires (qui seront ajustés en fonction du lieu de résidence) et une meilleure rétention des personnes obligées de déménager pour des raisons personnelles.

Fin avril, il a annoncé son intention de recruter 10.000 personnes supplémentaires, pour s’adapter aux changements