Bébés de 0 à 3 ans et écrans : je fais comment ?

#protectiondesenfants Santé

La présence du numérique dans nos vies s’est banalisée, même chez les tout-petits. Comment aborder sereinement la place du numérique dans les apprentissages fondamentaux des bébés (âgés de 0 à 3 ans) ?

Photo by The Honest Company on Unsplash
Photo by The Honest Company on Unsplash
Photo by The Honest Company on Unsplash

Sommaire

Avant 3 ans, mieux vaut éviter les écrans...

Les trois première années de la vie de bébé sont fondamentales. La Fondation de France explique que c’est au cours de celle-ci que l’enfant va développer l’ensemble des capacités qui lui permettront, plus tard, de nouer des relations d’égal à égal avec son entourage.

Interrogé par Le Monde (dont l’extrait est à retrouver dans notre guide Les enfants et les écrans : des psychologues répondent aux parents) le docteur en psychologie, psychiatre, et psychanalyste Serge Tisseron affirme « qu’il vaut mieux éviter les écrans d’ordinateur avant 3 ans autant que l’écran de télévision ».

Une recommandation qui va dans le sens de celles du CSA, du gouvernement, et de nombreux experts dont le psychologue et psychanalyste Michaël Stora, qui alerte sur les risques de se servir comme de « nurse digitales » ou alors de « sur-stimuler intellectuellement son enfant avec une tablette ».

Les enfants et les écrans : des psychologues répondent aux parents

Les enfants et les écrans : des psychologues répondent aux parents

... mais ils font tout de même déjà partie de leur vie

Dans un monde idéal, « ‘l’objet’ avec qui l’enfant préfère avoir une interaction, c’est l’un de ses parents », confirme Michaël Stora, psychologue et psychanalyste. Les bébés aiment toucher et comprendre leur environnement par eux-même, comme la petite fille de la vidéo (ci-dessous), qui manipule le smartphone de ses parents comme un jouet.

L’expert met en garde contre la « diabolisation des tablettes, de la télévision et de l’ordinateur parce qu’il y a un risque d’incohérence si l’enfant « voit ses parents passer des heures sur ces objets. » Autrement dit, protéger ses enfants des écrans, oui, sans pour autant faire comme s’ils n’existaient pas.

Les conseils (réalistes) de la Fondation pour l'Enfance

Alors, comment trouver le bon dosage ? La Fondation pour l’Enfance donne quelques pistes :

1/ Au lit, on fait temps calme
Avant de dormir : pour éviter à bébé toute source d’excitation, on pense à diminuer la luminosité de la tablette si on lit une histoire numérique.

2/ Sur papier ou sur écran, une histoire avant de dormir
On sélectionne toujours une histoire adaptée à son âge. L’important c’est que ce soit VOUS qui la lui lisiez !

3/ Choisir avec lui
Tout comme il choisit les objets qu’il manipule pour jouer, on sélectionne les applications qu’il utilise sur tablette : vos jeux préférés ne sont pas forcément de son âge !

4/ Le faire progresser
Pas d’urgence ! Chaque enfant se développe à son rythme. On choisit des jeux d’éveil numériques adaptés à son âge, sans sauter d’étapes : bébé a tout le temps pour grandir sereinement !

 

A lire aussi

 

Retrouvez le guide des usages positifs par ici

Temps d’écrans : les règles à (tenter) de respecter par âge

Le guide les enfants et les temps d’écrans