Vous vous intéressez aux ondes donc au DAS…Mais c’est quoi le DAS ?

Publié le : 30-06-2020

#protectiondesenfants Santé

Lorsque nous téléphonons ou que nous utilisons un object connecté, nous recevons des ondes radio de nos équipements. Ces ondes sont mesurées en DAS, le débit d’absorption spécifique. Mais encore ?

Photo by ROBIN WORRALL on Unsplash
Photo by ROBIN WORRALL on Unsplash
Photo by ROBIN WORRALL on Unsplash

Smartphones, tablettes 3G/4G, montres connectées intégrant une carte SIM, ordinateurs portables intégrant une clé 3G ou 4G/5G : nos objects connectés émettent des ondes. Ces ondes sont mesurées en DAS, le débit d’absorption spécifique. Que faut-il savoir sur ce DAS ?

Le DAS, qu’est-ce que c’est ?

Les mobiles fonctionnent grâce aux ondes radio, tout comme la télévision ou la radio. Lorsque vous passez ou recevez un appel, ou téléchargez un fichier (photos, film etc…), votre mobile établit une liaison radio avec l’antenne-relais la plus proche en émettant et en recevant des ondes. Une faible partie d’entre elles est absorbée par votre corps, et c’est précisément cette énergie que mesure le DAS en Watt/kg. Il quantifie le niveau maximal d’exposition de l’utilisateur aux ondes radio de son mobile.

Quels sont les DAS existants ?

On parle de plusieurs types de DAS :

– le « DAS tête » qui reflète l’usage du téléphone à l’oreille, en conversation.
– le « DAS tronc » associé aux usages d’un téléphone, d’une tablette qui sont portés et utilisés près du tronc.
– le « DAS membre » qui correspond à l’usage d’un téléphone, d’une tablette, d’une montre connectée plaqués contre un membre, par exemple lorsqu’ils sont tenus à la main, portés en brassard, sur le bras ou dans la poche d’un pantalon.

Comment varie le DAS ?

Il varie en fonction de plusieurs critères. Les smartphones plus récents en émettent moins. L’utilisateur d’un mobile 3G/4G est moins exposé qu’un utilisateur 2G : l’exposition moyenne est d’environ 1 à 2% du DAS [exposition maximale] quand le téléphone est en 3G ; elle est de 20 à 50% du DAS en 2G.

Autre variable : la distance avec l’appareil. Plus l’appareil est éloigné de l’utilisateur, moins l’exposition est grande. Et enfin, la quantité de DAS dépend également de la qualité de la réception de l’antenne (les petits briques en haut de votre téléphone). Plus l’antenne est loin, plus l’émission du mobile sera forte pour l’atteindre donc plus le DAS de votre appareil sera élevé. Pareil si vous appelez dans un train, en raison du déplacement rapide.

Ces DAS figurent sur différents supports et en boutique (notice du fabricant, catalogue commercial, sur toutes publicités de ces équipements, sites web…).

 

Comment connaître le niveau de DAS de mon téléphone portable ?

Pour connaître votre niveau d’exposition aux ondes : regardez le DAS de votre téléphone. Lors de votre dernière visite en boutique, vous avez peut-être remarqué le signe « DAS », accolé à un chiffre, sur les étiquettes des mobiles, sans savoir à quoi il correspondait. Il s’agit du Débit d’Absorption Spécifique (DAS).

Etiquette DAS
Comment voir le DAS d’un portable ?

Quelle est la limite préconisée ?

En Europe et en France, 2 W/kg est la limite réglementaire de DAS qui ne doit jamais être dépassée pour l’exposition aux ondes radio de la tête et du tronc, et 4W/kg pour les membres.

Bon à savoir : l’utilisateur d’un mobile 3G est moins exposé qu’un utilisateur 2G : l’exposition moyenne est d’environ 1 à 2% du DAS (exposition maximale) quand le téléphone est en 3G ; elle est de 20 à 50% du DAS en 2G.

Est-ce que ces ondes sont dangereuses ?

Les autorités sanitaires internationale (OMS) et nationale (ministère de la Santé) précisent qu’Il n’existe pas aujourd’hui de preuve scientifique démontrant que l’usage des téléphones mobiles présente un risque pour la santé. Cependant, faute d’un recul suffisant, des interrogations subsistent sur d’éventuels effets à long terme des ondes radio, d’autant plus que certains utilisateurs font de ces technologies un usage intensif, et ce, de plus en plus jeune. Les autorités sanitaires à titre de précaution, fournissent des conseils pour limiter l’exposition.

Comment maîtriser mon exposition au DAS ?

– On privilégie les SMS, Internet et les oreillettes. Ca réduit l’exposition en éloignement le mobile du corps.

– On évite de téléphoner dans les zones de mauvaise réception ou dans un train. Le DAS du smartphone sera plus fort pour compenser.

– On évite les conversations trop longues pour réduire la durée de l’exposition…

…ou alors, on utilise une oreillette.

 

Et toi Orange, qu’est-ce que tu fais ?

Orange respecte la réglementation et affiche les DAS de tous les mobiles qu’elle commercialise.

En bref, si vous souhaitez limiter votre exposition aux ondes radio, consultez le DAS du téléphone. Vous le trouverez dans le catalogue commercial des offres, sur le site orange.fr ainsi que sur les étiquettes des mobiles en boutique.

>> Retrouvez toutes les informations sur le site ondes radio

>> Retrouvez le Débit d’Absorption Spécifique (DAS) en infographie.

>> Consultez le dépliant mon mobile et ma santé 2020 de la FFT