Synapson : « ils se comptent sur les doigts d’une main les jours où l’on ne se connecte pas »

Vie perso

LES INTERVIEWS DE L'ETE - A quoi ressemble la vie digitale des personnalités pendant l'été ? Après Philippe Manoeuvre et Axelle Laffont, Bien Vivre le Digital a posé la question par message vocal interposé au groupe Synapson.

DR
DR
DR

Ils se sont connus dans un cours de biologie. Entre eux, ça a tout de suite été l’alchimie musicale. Une entente intellectuelle si forte qu’ils ont décidé de s’appeler Synapson, en référence aux synapses qui relient les neurones. Le duo parisien de 33 ans a depuis fait carrière, mais n’oublie pas que c’est avant tout l’amitié qui les lie. Le groupe a d’abord été connu sur le web et esquive les trolls à coup d’humour et d’autodérision, comme Julien Doré.

Retrouvez l’interview audio (et la retranscription jusque en dessous).

L’interview de l’été de Synapson

Pouvez-vous passer une journée sans vous connecter à Internet ? 

On a tous les deux 33 ans et on fait partie de la génération connectée. D’ailleurs, ils se comptent sur les doigts d’une main les jours où l’on ne se connecte pas à Internet. C’est souvent parce que l’accès est très limité. Notre musique a d’abord été connue via Internet, avant le pressage traditionnel et la mise en rayon de nos disques.

Quelle est l’emoji que vous employez le plus ?

C’est les deux mains en l’air avec le petit halo 🙌. Il veut dire merci et dire bravo. Il veut dire c’est cool. Un emoji plutôt positif.

Si vous aviez une chose à enlever de votre fiche Wikipédia, ça serait quoi ?

Ce serait certainement cette info qui est complètement erronée, à savoir que, par « manque de succès, à plusieurs reprises, les deux amis d’enfance ont frôlé la séparation ». Ce qui est complètement faux. Et je dirais même que cette période de développement, entre guillemets, de non-succès nous a permis de renforcer notre amitié. C’est ce qui fait qu’aujourd’hui, après dix ans, Synapson est plus fort que jamais.

Comment faites vous pour esquiver les trolls ?

Honnêtement, on est assez chanceux. On a très peu de troll. On ne peut pas avoir que des messages positifs. C’est Julien Doré qui excelle dans le domaine en s’appliquant à répondre seulement aux messages qui vont un peu à son encontre. Je trouve que c’est la meilleure façon de faire, de répondre par l’humour ou l’autodérision.

Quel est votre réseau social préféré, et pourquoi ?

Si je devais en retenir un, ce serait Insta pour la simple et bonne raison que, étant fan de synthé, de basse, de guitare, bref d’instruments en général, je suis pas mal de musiciens et c’est un petit peu le réseau où l’on peut retrouver pas mal de sessions jam et freestyle.

 

>> Retrouvez l’intégralité de nos interviews de l’été avec le journaliste Philippe Manoeuvre, la comédienne Axelle Laffont, Marlon Magnée du groupe La Femme, l’humoriste de Laura Domenge