Les jeux vidéo se mobilisent pendant le confinement, et on vient même d’y célébrer un mariage…

#jeuxvideo Santé

A condition d'en faire bon usage, ils contribuent à rester en contact avec des amis, à s'évader aussi, parfois même à s'informer et donc à mieux supporter le confinement

Photo by Taylor Rogers on Unsplash
Photo by Taylor Rogers on Unsplash
Photo by Taylor Rogers on Unsplash

Ils devaient se marier. Mais la cérémonie a été annulée pour cause de confinement. Qu’à cela ne tienne, ce couple s’est finalement uni dans un jeu vidéo, Animal Crossing.

La jeune mariée, diplômée en médecine, a partagé dimanche soir sur Reddit une image de l’adorable événement surprise, racontant son histoire et semant l’émotion chez des dizaines de milliers d’internautes.

« Mon fiancé a tout organisé avec nos meilleurs amis. J’étais assez déprimée, car le bal de fin d’études de médecine avait été annulé, mon mariage aussi et j’avais l’impression de rater toutes ces étapes importantes de ma vie. Ce mariage surprise m’a rendue si heureuse ! Je n’ai pas de mots pour dire ce que cela signifie pour moi », a-t-elle expliqué sur le réseau social.

Comme le mariage n’est pas prévu dans Animal Crossing: New Horizons, le fiancé de la jeune femme et leurs amis ont donc dû bâtir l’autel et les décorations eux-mêmes sur l’île déserte des amoureux, avant de s’y réunir tous grâce au volet multijoueurs…, à l’heure de la célébration.

 

Avec un usage raisonné, les jeux peuvent aider à mieux vivre confinés

 

Mais qu’est-ce-qu’un usage raisonné ? Le choix de jeux qui vous font du bien. Et un temps de jeu défini. Il faut savoir jouer et passer à autre chose si l’on veut préserver ses yeux, son attention et le réseau.

 

Une fois cet usage raisonné très naturellement intégré😉😉😉, les jeux vidéos peuvent, surtout en ce moment, permettre de mieux vivre le confinement. 

 

Zohra a crée son personnage dans les Sims

Zohra a, elle, reconstruit sa coloc confinée sur les Sims, avec tous les détails de sa maison. Ces six jeunes réunis à Paris, on trouvé  » une certaine joie » à faire de leur vie enfermée, une situation de jeu. Une façon d’exorciser aussi.

Car durant cette période de confinement, certains trouvent comment s’occuper, retrouver des amis ou encore respirer dans ces univers virtuels. Et les studios se sont mobilisés pour profiter de leurs très fortes audiences pour passer des messages éducatifs, ou de prévention. Ou encore devenir gratuits.

Minecraft propose une bibliothèque et des contenus éducatifs gratuits dans le jeu 

Pour aider les gens à mieux vivre la période de confinement, Minecraftqui rassemble chaque jour des millions de joueuses et de joueurs, a fait savoir dans un communiqué publié le 24 mars, qu’il mettait la mise à disposition des contenus éducatifs gratuits au sein de son jeu.

Les professeurs du monde entier font tout ce qu’ils peuvent pour fournir des leçons en ligne au demi milliard d’étudiants n’ayant plus accès à une école en raison de la pandémie de coronavirus. Ce n’est pas quelque chose de simple et nous voulons aider les esprits les plus jeunes à rester vifs et stimulés », explique Microsoft qui détient Minecraft. 

Minecraft // Source : Minecraft

 

On trouve très exactement douze contenus :

  • Le B.A. B-A pour les redstones ;
  • Un défi pour mieux comprendre la gestion de l’énergie au sein d’une ville ;
  • Un jeu de puzzle pour apprendre à coder ;
  • L’exploration de l’œil humain ;
  • Un mini-jeu où il faut faire glisser un cube sur la glace ;
  • Une visite guidée de Washington ;
  • La création de fractales en 3D ;
  • Une découverte de la biologie marine ;
  • L’escalade du mont Olympe dans la peau d’un Dieu grec ;
  • La visite de l’ISS ;
  • La gestion d’une ville ;
  • Une simulation d’apiculteur.

Microsoft avait déjà ouvert une bibliothèque virtuelle accessible dans Minecraft, afin d’offrir aux joueurs de certains pays pratiquant la censure en ligne l’accès à des articles qui seraient habituellement hors de leur portée. Le projet est présenté sur un site dédié – UncensoredLibrary.com –  soit la « Bibliothèque libre » en français avec Reporters sans Frontières le 12 mars.

 

Plague.inc transforme son scénario en lutte contre une pandémie

Depuis le début de la pandémiele jeu vidéo Plague Inc. connaît un regain de popularité. Car il fait étrangement écho à l’actualité. Jusqu’à présent, l’objectif était de développer et de cultiver un virus mortel afin de créer une pandémie. Les créateurs viennent d’annoncer qu’ils travaillaient sur un nouveau scénario pour au contraire apprendre à sauver le monde d’une épidémie.

En attendant, Plague.inc est une source d’information pour des millions de personnes semble-t-il puisque plus de 130 millions de joueurs ont réussi à faire planter le site Web du jeu vidéo mobile Plague.inc en mars .

Chaque fois qu’il y a une épidémie, le nombre de joueurs augmente, car les gens cherchent à en savoir plus sur la façon dont les maladies se propagent et à comprendre la complexité des épidémies virales », a expliqué Ndemic Creations, le fabricant du jeu, qui a demandé aux joueurs de s’informer sur les coronavirus auprès des autorités sanitaires, plutôt que dans le jeu lui-même…

Les développeurs se sont rapprochés des experts de l’OMS et du GOARN (Global Outbreak Alert and Response Network) pour développer la nouvelle version.

« Les joueurs devront gérer la progression de l’épidémie, améliorer les infrastructures sanitaires et prendre des mesures inspirées de la vie réelle comme du triage, de la quarantaine, de l’isolement social ou encore la fermeture des services publics », détaille Ndemic Creations. Aucune date de sortie n’a encore été annoncée, mais le studio a précisé que la mise à niveau sera gratuite durant la période de pandémie.

En parallèle, le studio a annoncé qu’il ferait un don de 250.000 dollars pour lutter contre la propagation du coronavirus.

 

Foldit propose de participer à la recherche sur le coronavirus

Des scientifiques américains proposent aux amateurs de jeu en ligne de participer à la recherche sur le coronavirus.  Dans Foldit, sorti en 2008 et qui fait partie des « Serious Games », il s’agit de tester toutes les combinaisons moléculaires possibles de protéines pour créer un antiviral capable de neutraliser l’agent pathogène.

Concrètement, Foldit est un petit programme à télécharger, qui propose de résoudre sur votre écran des puzzles de formes tridimensionnelles. Il faut tester les meilleures combinaisons possible pour façonner une protéine capable de se fixer à la surface du coronavirus, pour empêcher le contact avec nos cellules.

Il existe des centaines de milliards de combinaisons difficiles à repérer par informatique. C’est la raison pour laquelle, les chercheurs ont fait appel à l’intelligence collective humaine pour résoudre cette énigme scientifique. « Ils assurent que le jeu ne nécessite pas de connaissances approfondies en biologie, il s’agit avant tout d’une question de logique. Les compétences élevées en représentation 3D dont font preuve la plupart des « gamers » seront un atout maître pour nos recherches » expliquent-ils dans la revue Nature.

 

Des jeux pour apprendre proposés gratuitement

 

Retrouvez ici toute la sélection faite pour Le monde de jeux gratuits

 

 

Et n’oubliez pas qu’en matière de jeux vidéo, tout est question de mesure

 

Pour en savoir plus