Envie de protéger les enfants des dangers d’internet : pensez au don en boutique

#protectiondesenfants Vie perso

Quelques petits centimes peuvent faire la différence. C'est le principe du don en caisse, maintenant connu, qui permet de soutenir une cause.

Lors d’un achat dans une boutique Orange, il suffit d’ajouter quelques centimes, ou quelques euros pour venir nourrir la mission de e-Enfance. Les sommes récoltées en 2020 seront intégralement reversées à cette association, qui œuvre pour la prévention et la protection des mineurs sur Internet.

 

Pourquoi cet engagement aux côtés de e-Enfance ?

La collaboration est ancienne entre Orange et e-Enfance qui lutte notamment contre le cyber-harcèlement et sensibilise aux risques des nouvelles technologies. 
Reconnue d’utilité publique et agréée par le ministère de l’éducation nationale, dans le cadre de son activité principale, l’association e-Enfance intervient dans les écoles, du primaire au lycée, pour sensibiliser enfants et parents aux dangers et aux usages responsables d’internet. Elle assure aussi une permanence d’écoute et d’actions avec le numéro vert national pour la protection des mineurs sur Internet.
  
Netecoute
  

Numérique solidaire

Cette opération s’inscrit dans le cadre d’un engagement plus large autour de l’égalité numérique. Cela passe aussi par un accompagnement plus spécifique de ceux qui se trouvent exclus de la révolution digitale.

En 2019, pour sa première campagne nationale, le don en boutique avait soutenu le Réseau des Écoles de la 2e Chance (E2C), une association qui offre un accompagnement sur-mesure aux 100 000 jeunes qui sortent du système scolaire chaque année sans diplôme ni qualification et se retrouvent confrontés à la difficulté de rentrer dans le monde du travail.

 

Les dons en boutiques ont permis de récolter….

Depuis le lancement, plus de 410 000 personnes ont fait un don dans les boutiques Orange. Ce qui a permis de récolter plus de 210 000 euros.

 

Pour consulter les Conditions Générales d’Utilisation du don en boutique, cliquez ici.