Faut-il encore apprendre l’anglais alors que des applis traduisent en direct ?

Publié le : 19-11-2019

#inclusionnumerique Vie perso

On a testé cet été pas mal d’applis de traduction instantanée. Et pas de doute, ça peut sauver la mise. Question logement, alimentation ou chemin, l’appli accomplit des miracles. Mais ce n’est pas pour autant qu’elle remplace l’apprentissage d’une langue. To be or not be bilingue ? That is the question.

Madame Tussaud de Londres / Twitter
Madame Tussaud de Londres / Twitter
Madame Tussaud de Londres / Twitter

Aujourd’hui des alternatives – plutôt bluffantes – vous aident à demander votre route en live dans une centaine de langues. Les oreillettes de traduction par exemple, comme Pilot, Pixel Buds (de Google) ou Clik, se glissent au creux de l’oreille et traduisent instantanément les propos de vos interlocuteurs. Sur votre smartphone, de nombreuses applications – dont Microsoft Traducteur ou Google Traduction (voir plus bas) – scannent et traduisent des menus ou des articles de journaux. A priori très pratiques, pourquoi se casser la tête à apprendre ses verbes irréguliers ? Parce que l’apprentissage d’une langue est en soi, un chemin, une transformation qui va bien au-delà de la simple traduction d’une consigne ou du transfert d’une idée concrète comme l’explique Sonia Prats, de la faculté de sciences de l’éducation de l’université de Barcelone. Interrogée par le quotidien espagnol El Pais, elle explique que les applications de traduction instantanée « ne peuvent se substituer à la nécessité réelle de communication de l’être humain ».

 

« Where is Brian ? »

 

De nombreuses études soutiennent cette thèse et montrent qu’apprendre une autre langue booste la créativité et la concentration, développe l’intelligence pratique, la tolérance et augmente la capacité à gérer l’inconnu. Sans compter que la technologie présente des limites. Les oreillettes et applications sont souvent inutilisables hors connexion. Et leur marge d’erreur reste importante : elles sont très mauvaises dans certains domaines pas négligeables comme la santé… ou l’humour.

 

 

Pour vous délier les langues, nous avons sélectionné les meilleures applis de traduction.

 

Top 5 des applis de traduction qui vont vous simplifier la vie

 

Microsoft traducteur – Notre préféré

 

Interface sympa, facile d’utilisation, Microsoft traducteur traduit les images que vous prenez en photo. L’appli détecte les caractères et les remplace en une fraction de seconde. Autre ressource très pratique : des phrases sont pré-enregistrées par thème. Faire une réservation, demander son chemin ou prendre un rendez-vous chez le médecin.

Sur AppStore
Sur Google Play

Google Traduction –

 

Comme son cousin de Microsoft, l’appli traduit des textes scannés, et ce, même sans connexion. Côté voix, vous parlez au micro. La phrase est ensuite énoncée par un robot. Mécanique, mais efficace pour demander sa route.

Sur AppStore
Sur Google Play

 

Transliter – Clavier traducteur

 

Comme les deux applis précédentes, Transliter traduit en temps réel les conversations. Option supplémentaire : l’activation directe depuis le clavier lorsque vous tapez vos messages dans Messenger, WhatsApp ou un texto. Activable dans réglages. Pratique.

Sur App Store

SayHi – La traduction de conversation

 

Exclusivement destiné à la traduction de discussion, SayHi est simple comme bonjour. On choisit la langue de chacun des participants et on laisse faire l’application. Il est possible également de rentrer du texte manuscrit puis de le faire lire par la machine.

Sur App Store
Sur Google Play

 

Bonus

 

DeepL – Traducteur de texte

 

Seule option à être disponible en ligne (et non pas en appli), ce traducteur se base sur le deep learning. La qualité de la traduction est nettement supérieure à toutes les autres. Mais il vous faudra disposer d’une connexion et vous armer de votre plus bel accent pour prononcer le tout vous-même.

DeepL