Et si on profitait du confinement pour se former sur des sujets qui nous plaisent vraiment

#pratiquesnumeriques Vie perso

Enfin une pause obligatoire. Et si on l’utilisait pour enfin suivre LA formation dont on parle depuis 1000 ans ? Certains le font. Nous leur avons parlé.

Oui, ça commence à nous taper sur le système. Oui, on tourne en rond comme un poisson dans un bocal. Et pourtant, petit à petit, nous le sentons : finie la course contre la montre du quotidien, cette pause imposée nous force presque à décompresser. Certains ont choisi de mettre ce temps à profit pour retourner sur les bancs de l’école… depuis leur canapé. Être à la pointe sur son domaine de compétence, se former sur de nouveaux objectifs, explorer de nouveaux territoires et même pourquoi pas, changer de carrière tout est possible grâce aux formations en ligne.

Vous n’avez pas pu passer à côté. Les MOOC comme on les appelle, massive open online course. Ils ont envahi le Web depuis plusieurs années et commencent à s’installer dans le paysage. Depuis la mise en ligne du premier cours par l’université de Stanford en 2011, de nombreuses plateformes ont ouvert et comptabilisent aujourd’hui plusieurs centaines de milliers d’inscrits. Lors de son ouverture en 2013, Coursera avait attiré plus d’un million d’élèves en ligne dans 196 pays. En France, l’engouement n’a pas été moindre. Depuis son ouverture en 2014, FUN-MOOC, continue d’attirer toujours plus d’étudiants virtuels et 300.000 seulement en 2017.

Ces cours en ligne, souvent conçus par des professionnels ou des professeurs, forment à peu près tout. Moyennant quelques euros, on peut aussi obtenir une certification à apposer sur son CV. L’offre des catalogues est souvent pléthorique. Mesurer l’univers, apprendre à coder ou même devenir pâtissier… C’est parfois difficile de s’y retrouver. D’autant que ces formations, sont aujourd’hui talonnés de près par les tutos, les podcasts ou les vidéos YouTube. Certains pourtant ont trouvé pile poile la formation qui leur fallait.

A lire aussi :

 

Compléter ses compétences

Grégoire Grondin est musicien. A 27 ans, il est enthousiaste car son nouvel album sort dans deux semaines. Pour en faire la promotion, il a décidé de se former en ligne. « Habituellement, je donne aussi des cours de guitare. Donc je n’ai pas le temps. » Alors, en ce moment, dans la journée, lorsqu’il ne pratique pas de son instrument, il s’est mis au social marketing pour améliorer ses réseaux sociaux et son site. « Je sais qu’avec le confinement, beaucoup ont déjà investi le terrain, mais je n’avais pas ces compétences, donc j’ai sauté le pas. »

Apprendre à publier, mettre en valeur son travail, améliorer sa visibilité, tous ces tips tombent à pic pour celui qui a besoin de faire sa promo. « Je peux planifier jour par jour ce que je vais sortir comme post ou vidéo. Et j’ai le temps de me mettre au travail. En plus, on ne va pas se cacher, c’est aussi une bonne période : on sait que les gens sont connectés et c’est l’occasion d’égayer leur journée avec de la musique. »

Plusieurs plateformes proposent une formation aux réseaux sociaux. Parmi elles Open Classroom. Des intervenants professionnels, consultants en stratégie de social média, alternent vidéos et exercices en 10h.

A lire aussi : 

 

 

Formation continue

Pour Gaëlle, se former en ligne de manière continue, soit avec des MOOC, soit avec des podcasts ou des ouvrages est un réflexe. Cette consultante en communication sait que dans son domaine, la concurrence est rude. Déjà diplômée d’une école, elle note que « pour gagner en visibilité sur les plateformes de freelances, les clients aiment bien voir les petits logos qui disent que tu es une référence dans un domaine. » Alors, pendant le confinement, elle a choisi de suivre la formation de marketing digital de Google. Une formation costaud de 47 modules, composés chacun de 3 à 6 chapitres. En tout, 28h pour abattre la totalité de la formation. Mais est-ce vraiment utile pour celle qui a déjà de solides bases dans le domaine ? « Pour le moment j’en suis au début. Je pense que c’est utile pour les petits commerçants qui voudraient créer un site pour des commandes en ligne et gérer leurs réseaux sociaux. Mais après, il y a une partie plus technique sur l’usage de la publicité, et là je pense que ça peut me servir. »

A lire aussi : 

 

Formation en ligne pour un métier de terrain

L’idée lui trottait dans la tête depuis un moment. Mais le confinement, elle le sent, est en train de l’aider à sauter le pas. Plus connectée qu’elle ? Pas possible : Flora est à la fois journaliste et consultante en communication pour des porteurs de projets engagés. Elle aide régulièrement ses clients à récolter des fonds via des campagnes de financements participatifs. Son confinement, elle le passe dans sa maison du Cantal, avec son compagnon permaculteur. Dans cette ferme écologique, Prise de Terre, elle se questionne. « Depuis un an, je tourne autours du pot. J’ai suivi de nombreuses formations, fait de la vannerie, du greffage (le fait de greffer des fruits sur d’autres arbres), j’ai bricolé. » La jeune femme de 33 ans est tentée par un changement de vie et une forme de déconnexion. « Je me pose la question de mon implication plus soutenue dans la vie de la ferme et le développement du lieu. J’ai envie de mettre davantage les mains dans la terre. » Et pour y arriver, elle compte déjà sur sa prochaine formation en ligne : « La conception en permaculture » de Mouvement Colibris. Car on peut être proche de la terre sans pour autant être totalement déconnectée.

Nos 3 MOOC préférés

Tatin, Cheesecake et Saint Honoré

A savoir qu’en ce moment et ce pour trois mois, l’Afpa met à disposition gratuitement des outils et ressources pédagogiques. En ce moment, vous pouvez suivre en ligne des cours de pâtisserie ou encore d’accord mets et vin. Plutôt réjouissant en cette période.
>> https://mooc.afpa.fr/

Maître Capello

Vitesse, étourderie, écriture assistée par les correcteurs. Nous faisons de plus en plus de fautes. Et si vous preniez cinq minutes pour améliorer votre orthographe ? Et puis après hop, une petite dictée avec les enfants. Qui aura un bon point ?

>> Renforcer ses compétences orthographique sur Fun MOOC

Enfin protéger son smartphone et son ordinateur

En une vingtaine d’heures, découvrez les secrets pour vous protéger des attaques des hackers. Ne mentez pas, vous avez toujours eu envie de le faire, sans jamais avoir le temps…

>> Protection de la vie privée dans le monde numérique