Des étudiants de Sciences Po recréent leur université dans Minecraft et y organisent cours et remise de diplômes

Publié le : 07-04-2020

#jeuxvideo Vie perso

Durant le confinement, des étudiants d'universités et écoles du monde entier ont investi le jeu de construction Minecraft pour y recréer une version virtuelle de leur campus. Et, aux Etats-Unis, on assistera même à une gigantesque remise de diplômes le 22 mai...

Sciences Po en France, des écoles au Japon et la plupart des universités américaines ont maintenant un double numérique. Les étudiants du monde entier ont récréé leurs bâtiments, la cafétéria, la bilbiothèque et même une rue pour pouvoir défiler lors de la remise de diplômes qui aura lieu dans le jeu Minecraft en mai.  

 

A Sciences Po Paris, trois étudiants de première année ont entrepris de recréer presque intégralement leur campus dans le jeu de construction Minecraft ultra populaire qui appartient à Microsoft. On peut y déambuler dans les couloirs, se rassembler dans les amphithéâtres, assister à des cours et surtout se retrouver comme avant…

« On dispose d’un canal dans lequel on envoie l’audio des cours magistraux », explique Benjamin Gault, l’un des trois créateurs du projet. « Les étudiants connectés peuvent assister au cours magistral en amphi, comme s’ils y étaient. Avec la possibilité d’intervenir, de poser des questions ou de parler à leur voisin. »

Le jeu étant payant, les cours sont également retransmis en direct sur l’application de visioconférence Zoom.

 

Aux Etats-Unis, les universités rivalisent pour re-créer les plus beaux campus

Les étudiants de l’université de Pennsylvanie ont entièrement recréé leur université dans le jeu Minecraft : des dortoirs, des camions de livraison de nourriture, des sculptures locales, avec de longues discussions sur les proportions et la taille des rues qui accueilleront le défilé des prochains diplômés de l’université en mai. Car ce campus virtuel, est « l’occasion de poursuivre notre vie étudiante, de ne pas être volés de nos plus belles années », peut-on lire sur les forums de discussion.

« Je suis la première de ma famille à obtenir un diplôme universitaire, donc ce n’était pas seulement mon début, c’était aussi celui du reste de ma famille », explique Nyazia Sajdah-Bey. Elle a quitté le campus soudainement, et aide maintenant à le reconstruire à Minecraft, quelques jours après son départ. « Je n’ai pas eu la chance de faire mon deuil ou de finir ma liste de choses à faire avant de partir, de dire au revoir à mes amis et à mes professeurs, dit-elle. Je suis encore en train d’essayer de surmonter cette perte. C’est donc très agréable de travailler sur le campus. Cela rend le processus de départ moins soudain, plus progressif », a-t-elle raconté au journal en ligne américain The Verge.

 

Les campus virtuels se multiplient

Sur tous les supports, les étudiants inventent une sociabilité à distance. Des chats sur Discord, des groupes de mèmes sur Facebook, dont le très drôle « Zoom Memes for Self Quaranteens ». Et pour retrouver l’ambiance de l’université, il semble que les jeunes américains se ruent sur Minecraft, un des jeux iconiques de la Gen Z  qui rassemble ceux nés entre 1996 et 2012.

En mai prochain, il y aura même une remise de diplômes dans le jeu. L’université de Boston a lancé l’université Quaranteen, un serveur spécialement conçu pour accueillir une promotion de 2020 et plusieurs centaines d’étudiants de 278 institutions se sont inscrits à cette énorme cérémonie qui aura lieu le 22 mai… dans Minecraft !

 

A retenir

Les jeux vidéo peuvent permettre de mieux vivre le confinement : on s’y évade, on y joue, on y retrouve des amis.

On n’oublie pas que tout est une question de mesure : ne pas rester vissé devant les écrans toute la journée, même en confinement, reste… fortement recommandé !