Confinement : le top des activités avec pas trop d’écrans en fonction des âges

Publié le : 08-04-2020

#protectiondesenfants Vie perso

Dur dur le confinement pour les parents. Enseigner et divertir ses enfants, sans pour autant les rendre complètement accros aux écrans, comment faire ? On fait le tour.

Photo by Werner van Greuning on Unsplash
Photo by Werner van Greuning on Unsplash
Photo by Werner van Greuning on Unsplash

Pour tous, parce qu’on ne les a jamais aussi bien entendus depuis que nos villes et campagnes sont redevenues silencieuses, écoutez les oiseaux.

 

Et pour apprendre à reconnaitre leurs chants, voici un merveilleux dictionnaire sonore classé par ordre alphabétique

 

 

Confinement : occuper les moins de 3 ans

Même si la tentation est grande, l’usage des écrans est fortement déconseillé. Le meilleur moyen de l’occuper est encore de jouer avec lui ou de lui lire une histoire.

Ok, vu les circonstances, c’est presque mission impossible, mais on peut miser sur des podcasts ou des comptines comme Une histoire et Oli de France Inter, Encore une histoire  ou La grande histoire de Pomme d’Api.

On peut aussi essayer l’éveil musical avec des albums à écouter : Aldebert ou Weeper Circus sur Spotify ou encore Henri Dès sur Deezer.

Pour les occuper. On pioche plein d’idées de DIY (Do it Yourself) sur le site lacourdespetits.com. Recettes de pâte à sel pour fabriquer des bijoux et des décorations, recettes de papier mâché, idées pour recycler les journaux en s’amusant… On trouve aussi d’autres suggestions sur le compte insta @coronaminus_kid. On peut aussi imprimer les coloriages proposés par coloriages-enfants.com.

Pour jouer à Jacques et le haricot magique, on fait germer lentilles et haricots secs dans un coton, en zieutant conseils de momes.net. Bonus : on en fait un carnet d’observation illustré de dessins. Pour la pause culturelle, direction l’application Bayam. Elle est exceptionnellement gratuite, et propose des promenades imaginaires au Musée d’Orsay de dix minutes inspirées par Edgar Degas. 

Pour les détendre. Et si on commençait la journée avec une séance de yoga en famille avec yoga-enfant.fr, qui détaille les postures de yoga des animaux pour les enfants. Ou alors, miser sur l’éveil corporel avec quatre exercices de gym à faire avec votre enfant

Pour relâcher leurs nerfs (et les vôtres) avant le déjeuner, on chante des comptines accompagnées de gestes grâce à la sélection de la chaîne YouTube Boutchoo ! Enfin, pour une nuit paisible, on peut commander une Lunii (59,90 €), la boîte à l’allure de poste de radio, qui contient 48 histoires interactives. Et on peut en télécharger beaucoup d’autres !

Confinement : alternative aux écrans pour les 3 à 6 ans

Là aussi on peut miser sur des alternatives audios, pour éviter les écrans.

Des histoires à écouter

Pour s’évader par l’esprit et grandir, voici notre sélection de trois podcasts/applications d’histoires. Et pour travailler leur expression orale, n’oubliez pas de leur faire parler des histoires écoutées pendant les repas par exemple.

1/ Et voilà !

Ce podcast donne la parole aux enfants, « parce qu’ils ont aussi des choses à dire ! ». Durant leurs discussions, les enfants abordent des thèmes de société tels que l’écologie, le féminisme, l’école, leurs parents ou même le harcèlement. C’est émouvant, surprenant et drôle. L’occasion de déclencher des conversations de fond avec vos enfants après l’écoute d’un épisode !

>> A écouter ici : http://etvoilapodcast.fr

2/ Les p’tites histoires

Chaque semaine, retrouvez deux nouvelles histoires sur ce podcast qui en compte déjà plus de 80 ! Le mardi, une très p’tite histoire, d’une minute et le jeudi, une aventure de 10 minutes et parfois plus.

>> A découvrir ici : https://taleming.com/les-ptites-histoires/

3/ Whisperies

La startup propose gratuitement 800 histoires animées et des livres audio pour les enfants de 2 à 10 ans. Fantastique ou pirate, conte ou fable, de princesse ou d’animaux, à chacun son histoire ! En solidarité, ils offrent l’accès à leur offre premium à toutes les familles.

> Le plein d’histoires : https://www.whisperies.com/

Des activités artistiques

Être créatif, ça s’apprend ! Pomme d’Api propose 5 idées activités et conseils pour développer la créativité des petits artistes en herbe comme faire un autoportrait en grandeur nature ou un feu d’artifice dans un bol de lait. Fun et facile.

>> Retrouvez les activité sur PommedApi.com

Des coloriages à télécharger. En panne de coloriages ? Imprimez des images de Petit Ours Brun et de Sam Sam sur le site de Pomme d’Api.

Bricolage : confiture de bisous. Cette confiture est à déguster avec ceux qu’on aime. Elle apportera un peu de douceur en ces temps de confinement. Idéale pour les chagrins, les câlins, les bonjours, les bonsoirs, elle se prépare en 10 à 15 minutes, sans cuisson. Vous trouverez toutes les explications dans Pomme d’Api.

>> Retrouvez les instructions de cette confiture pas comme les autres.

DIY et coloriages. On aime les toupies ou marques pages du Coin bricolage d’Anna et Clara, les coloriages de l’illustrateur Binbinrobin ou les paper boys à imprimer de Tidou.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

L’écureuil à lunette dans sa forêt enchantée 🤓🐿️🐿️ . .

Une publication partagée par binbinrobin* (@binbinrobin) le

 

Et comme on sait que ce n’est pas forcément facile, et que toutes ces activités nécessitent une supervision, on peut faire un compromis avec une émission éducative comme C’est pas Sorcier, Il était une fois la vie ou Le journal Junior d’Arte. Et ça marche aussi pour les plus grands.

 

Confinement : à partir de 7 ans

 

Pour tous les fondus d’avions en papier, c’est le moment

Un site recense tous les modèles et explique comment les réaliser… Détail, c’est en anglais, mais cela peut-être l’occasion de faire deux activités en une 😀

 

Il n’est jamais trop tôt pour faire comme les grands et feuilleter un magazine ! Voici notre top 3.

1/ Tchika

Le 1er magazine d’empowerment pour les filles de 7 à 12 ans propose un accès libre à son magazine en version numérique sur son site. MER-CI !

>> Pour feuilleter le dernier numéro : https://www.tchika.fr/

2/ Playbac Presse

Editeur des magazines Le Petit Quotidien, Mon Quotidien, L’actu et l’Eco, Playbac Presse ouvre gratuitement ses journaux en format PDF. Inscrivez-vous avec les codes promo suivants :

  • – Pour Le Petit Quotidien: LPQCO
  • – Pour Mon Quotidien: MQTCO
  • – Pour L’ACTU: ACTCO
  • – Pour L’ÉCO: ECOCO

>> Profitez-en : https://digital.playbacpresse.fr/

3/ Wow!

Premier média d’information positive pour les enfants de 8 à 12 ans, Wow! vous propose ses contenus en français et en anglais sur son site, via une newsletter, des podcasts et bientôt des ateliers en ligne. Un antidote au stress de cette crise particulièrement appréciée en ce moment !

>> C’est par ici : http://wow-news.eu

Pour les occuper. Outre les activités de coloriage et de découpage, on peut orienter ses enfants vers des musées en ligne et leur faire découvrir les antiquités égyptiennes du Louvre ou le journal de la peintre mexicaine Frida Kahlo. Ou, pourquoi pas, faire une balade virtuelle devant la cathédrale de Milan. S’occuper en s’éduquant, c’est également le challenge de Salut l’info!, le podcast de France Info, d’Astrapi, le magazine qui décrypte l’actualité avec les enfants. 

Mission 1 : écrire une longue lettre à papi-mamie pour leur dire combien on les aime (surtout s’ils sont isolés). Pour les futurs artistes, on peut fabriquer une BD avec l’application de la BNF sur ordinateur ou mobile ou regarder Mon œil, la websérie en libre accès du Centre Pompidou, qui initie les 5 ans et plus à l’art contemporain.

Mission 2 : perfectionner son orthographe, son vocabulaire et sa mémoire en s’amusant avec les six niveaux de La Dictée d’Archibald de TV5 Monde, interactive et gratuite. France 4 a modifié toute sa grille des programmes et diffuse des cours de professeurs de l’Éducation nationale : de 9 à 10 heures pour les CP-CE1, de 11 heures à midi pour les CM1-CM2.

Pour exercer leur oreille musicale, direction Musi Crab, l’appli pour apprendre à lire la musique et progresser en lecture de notes. Pas d’inquiétude, les débutants sont acceptés. 

Pour les détendre. Passer du temps en famille à la maison, c’est aussi l’occasion de cuisiner ensemble. Chez Chef Bambino (la plateforme culinaire, avec ses recettes simples et de saison à faire en une minute chrono), de drôles de fables culinaires apprennent à nos kids que l’on peut jouer avec la nourriture sans se faire gronder…

Pour un temps calme. Place aux podcasts avec Des histoires en musique d’Élodie Fondacci, sur Radio Classique, ou avec les P’tites Histoires de Taleming pour enrichir l’imaginaire des 6-10 ans.

 

Pour les ados

Privé de son « crew », vous avez peur de voir votre ado dépérir ? On ne panique pas. On lui laisse plus de temps d’écran que d’habitude pour chater avec ses amis.

Tant qu’à faire, plutôt que de le voir zoner toute la journée (euh réviser ses maths), on l’oriente vers des chaînes qui en valent la peine comme celle d’Hugo Décrypte qui diffuse tous les soirs des infos sur le coronavirus, Nota Bene pour l’Histoire, Max Bird ou Florence Porcel pour l’univers.

Et comme Kevin rêve de devenir podcasteur, on l’autorise à suivre le live quotidien à 19h de la comédienne Pénélope Boeuf qui explique les ficelles du métier.

En prime vous passerez pour des parents cool.

Coronavirus et écrans : attention au coucher

En revanche, si vous pouvez lâcher du lest pour le reste de la journée, il est impératif que tous les écrans soient éteints a minima une heure avant le coucher. Et après une bonne nuit de sommeil… C’est reparti !

 

Et pour plus d’infos, c’est par ici