Click&Collect, Live Shopping ou QR Code… Les petits commerces se réinventent

Publié le : 26-11-2020

#reconfinement Pratiques numériques

Le reconfinement a engendré la fermeture des commerces dits non essentiels. Même si bon nombre d'entre eux pourra reprendre une activité proche de la normale à partir du 28 novembre, beaucoup d'autres restent porte close et doivent s’adapter et imaginer de nouvelles méthodes pour survivre à cette crise et poursuivre leur activité.

DEEPOL by Plainpicture
DEEPOL by Plainpicture
DEEPOL by Plainpicture

Avant toute chose, ne confondons pas “petits commerces” et “commerces de proximité”. Les commerces de proximité englobent les boulangeries, boucheries, poissonneries ou encore supérettes et pharmacies mais aussi les supermarchés et hypermarchés. Les petits commerces quant à eux, représentent les boutiques tenues par un commerçant indépendant, dont bon nombre de restaurants, bars, magasins de vêtements ou encore librairies. Ce sont ces petits commerces que la crise oblige à se réinventer, précisément les bars et les restaurants, pour qui l’avenir est toujours très incertain. Mais la crise peut aussi avoir du bon, et des petits commerces pourraient bien garder certaines de leurs nouvelles habitudes !

 

L’ascension du Click&Collect

 

Pour continuer à avoir une activité, les commerces ont décidé, en grande majorité, de se mettre à l’heure du click&collect. Mais c’est quoi au fait, le click&collect ? “Click & collect” signifie littéralement “cliquer et collecter”. Ce service permet de commander un produit en ligne pour ensuite le récupérer directement auprès du commerçant. C’est un peu comme la vente en ligne, sauf que là, vous vous déplacez jusqu’à la boutique pour récupérer votre marchandise. De nombreux commerces proposent d’ailleurs les deux options : click&collect ou livraison à domicile. Le click&collect est plus simple à mettre en place pour certains petits commerces qui ne peuvent pas se permettre d’embaucher des livreurs par exemple.

click and collect

De nombreuses initiatives pour aider les petits commerçants à se mettre à l’ère du click&collect fleurissent avec la crise, à l’instar de Rapidle qui propose aux métiers de bouche de les accompagner dans la création d’une boutique en ligne personnalisée et la mise en place d’un click&collect. Si vous êtes artisans fleuristes, Evoluflor vous aidera de la même manière et s’occupera en plus de la création et la prise en charge de votre nom de domaine (URL de votre site web) et bonne nouvelle, l’hébergement de votre site sera gratuit pendant 1 an ! Si vous n’avez pas de site web et ne comptez pas forcément en créer un, pas de panique. Des plateformes telles que Sessile pour les fleuristes ou Epicery pour l’alimentation vous permettent de mettre vos produits directement sur leurs plateformes et offrent la possibilité aux clients de profiter du click&collect. 

Les villes aussi donnent un coup de pouce, comme Nice, Tour ou la ville rose. Dès décembre par exemple, vous pourrez accéder aux produits de 300 magasins de Toulouse sur l’application mobile “Tout Toulouse”. Des initiatives telles que celles-ci ont pour but d’aider les petits commerces n’ayant pas de site web, à profiter néanmoins du click&collect. Alors n’attendez plus, et passez au click&collect pour consommer sans modération et donner un coup de pouce à vos libraires, fleuristes ou restaurants préférés 🙂 . 

 

La nouvelle tendance : le Live shopping

 

Aussi appelé Live Commerce ou version 2.0 du télé-achat, le Live shopping connaît un engouement depuis le premier confinement. Le principe est plutôt simple et proche du fameux télé-achat : les consommateurs peuvent suivre des vidéos en direct dans lesquelles les produits de commerçants sont présentés et testés. La démonstration en direct ne se fait plus à la télé mais sur les réseaux sociaux, beaucoup plus populaires. Il y a aussi un vrai échange avec les clients qui peuvent poser des questions et recevoir une réponse directement pendant le live. Enfin, l’achat peut se faire directement durant l’échange avec le commerçant.

Les Galeries Lafayette ont adhéré à ce nouveau mode d’achat et ont lancé « Exclusive Live Shopping » avec une expérience de shopping haut de gamme totalement personnalisée avec l’aide d’un personal shopper ou d’un conseiller de marque. H&M a également adhéré au live shopping et a organisé sur Facebook sa première session de ventes live en France en juillet dernier. Les petits commerces spécialisés dans les produits de beauté, vêtements/accessoires de mode, ou encore les outils de bricolage ont tout intérêt à se mettre au Live shopping. Des précisions sur les produits et des conseils sur leur utilisation en direct créent aussi une forme de proximité qui séduira les clients.

 

La praticité du QR code

 

Ce code-barres en deux dimensions très populaire tient son nom de l’abréviation de “Quick Response”, soit “réponse rapide” en français. En effet, très simple d’utilisation, il vous suffit de positionner l’appareil photo de votre smartphone sur le QR code pour qu’il soit scanné et vous révèle un contenu. Un URL ? Un réseau WIFI ? Un PDF ? Un réseau social ? C’est possible et les restaurateurs l’ont bien compris ! Anciennement utilisés par les restaurateurs pour appâter leurs clients sur les réseaux sociaux et réaliser des opérations promotionnelles, il ne vous aura pas échappé que, depuis le début de la crise sanitaire, ces petits carrés blancs et noirs se retrouvent sur les tables des bars et restaurants, en remplacement de la traditionnelle carte. En effet, ces QR codes permettent aux petits commerces de faciliter les gestes barrières !

QR code BVLD
QR code – Bien Vivre Le Digital

Mais pas que ! Et si vous payiez par QR code ? Popularisé par la société Lydia et repris par Lyf Pay, le paiement par QR code est similaire au paiement sans contact avec votre smartphone. Le commerçant utilise la version pro d’une de ces applications, tape le montant à régler pendant que le client ouvre son application pour particuliers. Le commerçant n’a plus qu’à scanner le QR code s’affichant sur votre téléphone, et le payement est validé, c’est aussi simple que ça. Pratique donc pour les petits commerces ayant dû fermer leurs portes, et qui peuvent désormais se munir d’un QR code à afficher sur la devanture de leur magasin, et permettre un renvoi vers leur site Internet. Autre intérêt évident du QR code depuis le début de la pandémie, le traçage des personnes contaminées par le virus. Au Royaume-Uni, ces QR Code servent à prendre les coordonnées des clients et les recontacter par la suite si des clients porteurs du Covid-19 ont fréquenté le lieu. Sans oublier, côté français, la fameuse application TousAntiCovid qui permet aux utilisateurs à scanner le QR code sur leurs résultats médicaux.

Si vous faites partie de ces petits commerçants, voici donc plusieurs moyens de continuer d’exister. Placez un QR code devant votre boutique qui renverra vers votre plateforme e-commerce et sa fonctionnalité click&collect. Si le QR code renvoie vers vos réseaux sociaux, vos clients pourront profiter du Live shopping et c’est tout aussi bien ! À vous de choisir ce que vous préférez 😉 

Et toi Orange tu fais quoi ?

Des conseillers Orange sont à votre disposition pour créer une boutique en ligne à votre image. Une fois créé, votre site Internet totalement personnalisé, propose à vos clients plusieurs options de livraison comprenant le fameux click&collect ou la livraison. Vous bénéficierez également d’un suivi personnalisé par les équipes Orange et d’un accès aux statistiques de visites de votre boutique en ligne. Si vous souhaitez en savoir plus, rendez-vous sur le site visibilite.orange.fr.