Pour déconnecter, voici 4 idées pour jardiner avec les enfants…même sans jardin

#deconnexion Planète

Le gouvernement vient d’autoriser début avril la vente de plants potagers, désormais inscrits dans la liste des achats de première nécessité. A vos bêches !

Photo by Sergey Shmidt on Unsplash
Photo by Sergey Shmidt on Unsplash
Photo by Sergey Shmidt on Unsplash
C’est normalement la haute saison du jardinage. Le gouvernement vient finalement de faire passer les graines en produit de première nécessité, mais elles ne sont pas encore faciles à trouver. Quoiqu’il en soit, pour ceux qui ont un lopin, un jardin, ou juste un balcon, quelques conseils pour mettre mettre ses pouces et ses neurones au vert…

 

1/Créer son potager en replantant des graines de légumes

Première étape pour un apprenti jardinier d’intérieur : créer son potager, mais sans jardin. « Il est possible de replanter des graines de légumes » Il suffit de récupérer des pépins de tomate, de courge ou bien d’agrume et la suite n’est pas bien compliquée : rincez les pépins à l’eau froide, remplissez une boîte à œufs ou des bocaux en verre de terreau, avant de disposer les graines et de les recouvrir. Arrosez doucement et comptez moins d’une semaine pour que vos graines germent.

 

Photo by Diane Helentjaris on Unsplash
SEMER DES PEPINS DE COURGE OU DE POTIRON

Si vous n’avez ni pot, ni terreau, essayez de les planter directement dans une boîte à œufs (en carton, donc biodégradable) remplie de marc de café.
Autre solution : les disposer entre 2 disques de coton.
Matériel

  • Des pépins de courge (ou autres cucurbitacées : citrouille, potimarron…)
  • Une boîte à œufs en carton (biodégradable)
  • Du terreau ou du marc de café
  • De l’eau d’arrosage
  • Et toutes les explications par ici 

 

2/ Faire repousser des restes de légumes

Dans l’esprit de la précédente astuce, celle-ci permet de “recycler” ses déchets de légumes : carotte, pomme de terre, poireau… L’extrémité du légume (jeté habituellement) doit être coupée et placée dans un verre d’eau pour ensuite, après quelques jours, être plantée dans du terreau.

 

3/Faire germer un noyau d’avocat

Photo by Irene Kredenets on Unsplash

Cela rappelera des souvenirs à pas mal de parents. Nos tentatives pour faire germer ce noyau souvent récalcitrant que l’on finissait par oublier sur le bord d’une fenêtre avec ses épingles plantés dedans comme un patient en acupuncture… Bref, cette fois on va reprendre avec plus de méthode.

Matériel

Un noyau d’avocat, des cure-dents, un verre et de l’eau.

Rien de plus pour faire pousser un avocatier. Nettoyez le noyau et vérifiez qu’il n’est pas abîmé.

Plantez, ensuite, trois cure-dents autour du noyau et le disposer sur un verre en veillant à mettre la pointe vers le haut. Immergez la partie basse du noyau et posez-le à un endroit ensoleillé. C’est plutôt simple, non ?

 

4/Fabriquer un terrarium

Photo by Jeff Sheldon on Unsplash

Amusant pour les enfants. Au programme : récupération de terre, de cailloux et de petites pousses ou de graines, à agencer dans d’anciens bocaux ou récipients en verre.

Matériel

Un bocal adéquat 😉

des petits cailloux

une pousse de plante grasse ou résistante

 

Pour retrouver des conseils et des cours de jardinage en ligne

 

– Pour commencer et notamment chez soi :

Plein de conseils pratiques par ici

– Suivre de vraies formation, sur comment monter son potager bio par exemple :

Plein de Mooc intéressants par ici