On ne naît pas parent numérique, on le devient…On vous dit comment

Publié le : 07-02-2022

#protectiondesenfants Parents

Les parents d’aujourd’hui constituent la première génération à devoir éduquer leurs enfants au numérique. Et si nous avons tous développé des stratégies pour endiguer les temps d’écran… cela ne constitue pas en soi, une éducation. À l'occasion de l’Internet Safer Day, ce 8 février, on passe en revue les chiffres qui font peur, et les astuces qui font du bien.

Un écran d'ordinateur
Un écran d'ordinateur
Un écran d'ordinateur

Pour commencer, il est bon de se regarder droit dans l’écran. Nous passons souvent autant voire plus de temps que nos enfants sur nos appareils connectés. Avec une difficulté croissante à décrocher et à montrer l’exemple. Difficile d’exiger de larguer son téléphone quand on s’y cramponne soi-même. Deuxième écueil, nous sommes probablement peu lucides sur ce que font réellement les enfants sur leurs écrans.  “83% des parents reconnaissent ne pas savoir ce que leur enfant fait exactement sur Internet alors que près de 30% des enfants de primaire ont au moins un compte sur un réseau social”, alerte Internet Sans Crainte.

Et si nous connaissons maintenant le potentiel fantastique du web, mais aussi ses dangers, beaucoup d’entre nous restent un peu chancelants à l’heure d’agir.

Que celles et ceux qui sont au courant que le contrôle parental existe, mais qui ont toujours remis à plus tard l’installation, lèvent le doigt. Ça fait du monde.

Et pourtant, à l’heure où les plus jeunes pensent tablette plutôt que vélo, les parents sont bien obligés de s’adapter, et du coup ça entraîne quelques responsabilités en plus.

Donc… Après être parent nutritionniste, parent coach de vie, parent instit’, bienvenue dans l’ère du parent numérique.

Mais pas de panique, ça s’apprend, et de nombreux outils permettent de prendre les rênes.

C’est quoi être parent numérique ?

Un parent numérique c’est un parent qui accompagne son enfant (ou parfois se fait accompagner par son enfant…) dans la pratique d’internet de manière responsable et sécurisée. Car il faut poser des règles. Et si l’on en croit Michel Desmurget, l’auteur de la Fabrique du Crétin digital, les interdits, c’est nécessaire aussi, et ça marche. À condition d’être expliqués, comme le rappelle le docteur en neurosciences et directeur de recherche à l’Inserm. « Ce bombardement sensoriel est constant et on s’aperçoit que, quel que soit le type d’écran – ludique, la télé, les jeux vidéo, les réseaux sociaux – a des effets sur les résultats scolaires, sur le sommeil, sur les fonctions cognitives, sur le développement du langage », explique-t-il.

Donc la bonne recette c’est le dialogue, l’échange, et quelques bonnes pratiques.

 

Ok, et quels sont les bons réflexes ?


On est bien d’accord, en matière d’utilisation d’internet à la maison, chaque famille est différente, mais les bons réflexes sont universels. La preuve par 5 :

 

Opter pour le contrôle parental

Le réflexe numéro 1, c’est le contrôle parental à activer sur tous les objets connectés de la maison. Objectif, appliquer facilement des restrictions au type de contenu qu’il est possible de visualiser ou de télécharger (coucou les petits jeux achetés par nos petites têtes blondes et brunes qui viennent gonfler la note de téléphone mobile !).

Au final, les enfants sont en sécurité et les parents sont rassurés.

Pour passer pro en contrôle parental c’est par .

 

  • Utiliser des moteurs de recherche adaptés

Il n’y a pas que Google dans la vie ! À noter que de plus en plus de moteurs de recherches parfaitement sécurisés permettent aux plus jeunes de surfer comme des grands. Ces plateformes regroupent uniquement les sites jugés “inoffensifs”.  Notre préféré : Qwantjunior.com
Les plus jeunes peuvent surfer également en toute sécurité sur des plateformes dédiées comme Hellokids.

Qwantjunior.com
  • Établir un règlement numérique sur mesure

Faminum, est une plateforme initiée par Internet Sans Crainte pour accompagner chaque famille et l’aider à créer son propre « règlement » numérique.

En six étapes parsemées de questionnaires, vous allez ainsi établir le profil numérique de votre famille. Une sorte de Netflix de la sécurité numérique, en fonction de vos pratiques et habitudes de vie, qui va vous fournir une liste de recommandations de bonnes pratiques, avec des astuces pour les mettre en place facilement.

Ecrans Faminum.com
  • Composer le 3018, à l’écoute des parents

L’association E-enfance et sa ligne d’écoute et de conseils 3018 permet aux parents de devenir de véritables parents numériques en leur donnant des clés pour protéger leurs enfants des potentiels dangers du numériques (cyberharcèlement, phishing, usurpation d’identité etc). Plus d’infos ici.  

Et toi Orange, tu fais quoi ? 


Orange, partenaire de e-enfance et d’Internet sans crainte, s’associe au Safer Internet Day avec des initiatives pour répondre au besoin d’accompagnement des familles.

 

Bien vivre le digital Le live pour conseiller et échanger

Ce jeudi 10 février à 18 heures.

Orange propose pour ce premier live des échanges autour de la parentalité numérique. Un live conçu comme un espace de discussions et d’échanges avec un animateur et des intervenants au cœur des enjeux des médias sociaux et de la parentalité numérique.

Je m’inscris

 

Un atelier numériques spécial e-parent

Les ateliers collectifs sont accessibles en ligne gratuitement sur inscription et s’adressent à tous.

Un nouvel atelier intègre notre catalogue pour aider les parents dans la vie numérique de leur enfant avec pour thème : Comprendre le contrôle parental et l’adopter.

Durant 1 heure, les animateurs présenteront les outils qui existent pour accompagner les enfants dès ses premiers usages du numérique sur mobile ou tablette.

Qu’est-ce qu’on y apprend ?

Les principales solutions techniques pour filtrer les contenus et accompagner les usages des écrans des enfants et les différents outils de contrôle parental.

Places disponibles à partir du 15 février

Inscrivez-vous

Des actions de sensibilisation sur le terrain

Créer un parallèle entre ce que l’on peut voir sur les réseaux sociaux et ce qu’il se passe sur un terrain de rugby ou de foot. Mise en situation, quizz, échanges, bonnes pratiques et pratiques à risque : c’est la bonne idée d’Orange en partenariat avec les Fédérations Française de Rugby et de Football, en mode coaching responsable.

Plus d’infos :

Orange s’engage dans le sport amateur !