Quand votre réputation en ligne est malmenée

Comment faire disparaître des informations vous concernant ?

En tapant votre nom dans un moteur de recherche, vous découvrez que des informations diffamantes, injurieuses, relevant de votre vie privée ou portant atteinte à votre « e-réputation » ont été publiées sur internet. Grâce au « droit à l’oubli », établi par la Cour de justice de l’Union européenne en 2014, vous pouvez désormais demander leur suppression. Quelle est la marche à suivre ?

 

Tout savoir sur le « droit à l’oubli » en vidéo

 

 

      1 – Contacter le site concerné

Faites une demande auprès de l’administrateur de la page en question en vous aidant du modèle de courrier disponible sur le site de la CNIL. Pour trouver ses coordonnées, rendez-vous dans la rubrique « mentions légales » du site ou sur un outil de recherche comme whois.net.

 

Astuce : veillez à faire des copies de la page incriminée et de toutes vos démarches (mail, formulaires en ligne,…). Vous avez un PC ? Appuyez sur la touche « impr écran » en haut à droit de votre clavier. Vous avez un Mac ? Pressez simultanément les touches « command + MAJUSCULE + 4 ».

 

      2 – Demander le déréférencement d’un lien

En parallèle à cette démarche, vous pouvez demander à ce que la page concernée n’apparaisse plus dans les résultats des moteurs de recherche. Attention : le déréférencement doit être demandé à chaque moteur de recherche et cela ne signifie pas que l’information soit supprimée. Elle est juste plus référencée par les moteurs de recherche.

 

Pour demander un déréférencement à Google, cliquez ici.

Pour demander un déréférencement à Bing, cliquez ici.

Pour demander un déréférencement à Yahoo!, cliquez ici.

 

      3 – Si besoin, saisissez la CNIL

En cas de refus de l’administrateur du site et des moteurs de recherche de donner suite à votre demande, vous pouvez adresser une plainte à la CNIL.

 

Le rôle de la CNIL