Définissez les limites de votre vie privée

Que faire en cas de décès d’un de vos proches ?

Dans les semaines suivant le décès d’un proche, de nombreuses démarches sont à effectuer auprès d’organismes publics ou privés (banque, assurance, sécurité sociale,…). À cette longue liste s’ajoutent désormais les réseaux sociaux.

 

Pourquoi avertir les réseaux sociaux ?

À ce jour, les réseaux sociaux ne savent pas faire la différence entre un profil inactif et une personne décédée. Les comptes du défunt vont ainsi continuer à exister et à envoyer des notifications. Selon la CNIL, il existait en 2014 près de 13 millions de profils « fantômes » sur Facebook.

 

Quels droits avez-vous sur les comptes de vos proches ?

Les comptes de services en ligne sont strictement personnels : vous ne pourrez donc pas accéder à leur contenu. Et en l’absence de testament exprimant les dernières volontés du défunt, vous ne pourrez pas non plus en demander l’effacement. En revanche, vous pouvez obtenir que son ou ses profils n’envoient plus de notifications ou n’acceptent plus de nouveaux followers.

 

Comment signaler un décès aux réseaux sociaux ?

 

Peut-on préparer son testament numérique ?

Dès à présent, vous pouvez laisser à un notaire un écrit précisant vos dernières volontés concernant votre « mort numérique » (n’oubliez pas d’y indiquer les identifiants et mots de passe de vos comptes). Et grâce à la loi pour une République numérique votée en 2016 et en cours d’application, vous disposerez aussi bientôt du droit d’indiquer vos souhaits concernant le traitement de vos données aux différents fournisseurs de services en ligne.

 

Vous voulez vivre éternellement sur Facebook ?

Sur Facebook, vous pouvez dès aujourd’hui choisir entre l’effacement de vos données et la création d’un « mémorial ». Dans le premier cas, votre compte est purement et simplement effacé dès que votre décès est signalé. Dans le second, vos proches peuvent continuer à voir vos photos et à déposer des messages sur votre profil, mais aucune notification ne sera plus émise. Vous pouvez désigner une personne de confiance pour gérer ce « mémorial ». Pour cela, rendez-vous dans la rubrique « sécurité » du menu principal : choisissez « paramètres de sécurité », puis « contact légataire ».

 

 

 

Pour aller plus loin :