Définissez les limites de votre vie privée

Comment être sûr(e) que votre vie privée le reste ?

 

 

 

Comme 83 % des Français1, vous êtes sans doute inscrit(e) sur un ou plusieurs réseaux sociaux. Ces outils numériques très pratiques ont révolutionné notre façon de communiquer. Mais ils nous conduisent aussi parfois à une exposition un peu trop importante de notre vie privée. Découvrez comment retrouver le contrôle grâce à la méthode « P-R-I-V-E ».

 

 

 

 

P comme paramétrage

Commencez par définir qui a accès à vos publications. Tous les réseaux sociaux offrent des options de confidentialité permettant de ne partager vos informations qu’avec les contacts que vous avez acceptés ou un petit nombre d’amis sélectionnés au préalable. Vous pouvez aussi créer des groupes différents pour chaque « post ».

 

 

R comme respect

Réfléchissez bien avant de poster un message. Ne publiez pas de photos gênantes de vous-même ou de votre entourage : leur diffusion pourrait vous échapper. Rappelez-vous aussi que le partage de certaines informations peut avoir des conséquences : vous ne voulez peut-être pas qu’un futur employeur vous voit sous un mauvais jour ou qu’un cambrioleur sache que vous allez passer le mois à venir sur une plage au bout du monde.

 

 

I comme imagination

Préférez l’utilisation d’un pseudonyme à votre nom. Vous pouvez même faire preuve d’inventivité en choisissant un identifiant différent pour chaque service : par exemple, un pseudo évoquant votre principal sujet d’intérêt pour Twitter, un surnom pour un site de petites annonces,…

 

 

V comme vérification

Pensez à contrôler régulièrement votre « e-réputation ». Pour cela, saisissez plusieurs combinaisons de mots dans votre moteur de recherche : votre nom + Facebook, votre nom + le nom de votre entreprise… Cela vous donnera l’occasion de faire le ménage dans ce que vous avez posté dans le passé et de supprimer les comptes dont vous ne vous servez plus. Vous pourrez aussi en profiter pour demander l’effacement des informations que vous voulez faire disparaître, qu’elles aient été publiées par vous ou par d’autres.

 

 

E comme exemple

Évitez de poster des contenus montrant vos enfants. À la fois pour protéger leur propre droit à la « vie privée », mais aussi pour leur donner l’exemple sur la façon de profiter intelligemment des réseaux sociaux.

 

Astuce : pour partager des photos et vous organiser en famille, vous pouvez opter pour des sites « privés » comme Family Place dont la version Premium est offerte aux clients Orange Open.

 

 

 

 

Pour aller plus loin :

 




[1] Baromètre générique sur les pratiques numériques et la maîtrise des données personnelles – Médiamétrie (2016)