Comment réagir efficacement aux attaques ?

Que faire en cas de tentative de piratage ?

Vous êtes la victime d’agissements malveillants en ligne : comment réagir au plus vite pour déjouer l’attaque ou obtenir réparation ?

 

 

En cas d’e-mails indésirables

 

 

  • Vous avez reçu des messages usurpant le nom d’Orange ?
    Transférez le mail incriminé à l’adresse abuse@orange.fr

 

  • Vous avez reçu des « spams » par mail ?
    Signalez-les sur la plateforme signal-spam.fr

 

  • Vous avez reçu des « spams » par SMS ?
    Transférez-les au 33 700 (envoi de SMS gratuit pour les clients Orange). Cliquez ici pour en savoir plus.

 

  • Vous avez reçu des « spams » vocaux ?
    Signalez-les sur le site du 33 700.

 

En cas d’escroquerie

  • Prévenez votre banque et surveillez les mouvements sur votre compte.
  • Contactez la plateforme Info Escroquerie au 0 811 02 02 17 (Numéro Vert, appel gratuit).
  • Déposez plainte auprès d’un commissariat ou d’une gendarmerie.

 

En cas de piratage

  • Quittez immédiatement internet et débranchez votre Livebox.
  • Redémarrez votre ordinateur en mode « sans échec » : cela limite l’activation de certaines fonctions de votre appareil, dont la connexion à internet (consultez le manuel de votre ordinateur pour savoir comment faire).
  • Scannez votre appareil à l’aide de votre antivirus, puis recherchez la présence de nouveaux programmes ou de fichiers suspects.
  • En l’absence de résultat, sauvegardez tous vos fichiers importants sur un support externe (comment mettre vos données en lieu sûr ?)
  • Restaurez votre système (c’est-à-dire réinitialisez et réinstallez tout le contenu de votre ordinateur), puis mettez à jour votre « OS ».
  • Prévenez vos contacts et votre banque.
  • En cas d’attaque par « ransonware », ne payez en aucun cas la somme d’argent demandée, appliquez les conseils qui précèdent et contactez les autorités.
  • Enfin, dans les jours suivant la tentative de piratage, gardez un œil sur votre compte bancaire.

 

Dans le cas où ces démarches vous semblent trop complexes, n’hésitez pas à vous faire aider par un proche ou par un informaticien.

 

 

 

Pour aller plus loin :