Nos conseils pour naviguer l’esprit serein

Quelques astuces supplémentaires

Protéger ses données personnelles et sa vie privée sur internet, c’est aussi adopter un comportement permettant d’éviter les attaques des « cyber-pirates ». Découvrez 7 règles à observer au quotidien.

 

 

      1 – Refermez la porte derrière vous :  

Vous accédez à internet depuis un ordinateur partagé (par exemple celui d’un cyber-café) ? Veillez à refuser l’enregistrement automatique de vos identifiants et à déconnecter votre session en partant.

 

 

      2 – Communiquez avec prudence :

Les émetteurs de « spams » utilisent parfois des robots pour collecter les adresses e-mail visibles sur le web : pensez à sélectionner les options permettant de rendre la vôtre invisible et évitez de la laisser apparaître sur des forums de discussion ou sur votre propre blog. Vous pouvez également créer une adresse temporaire quand vous publiez une annonce sur un site de vente entre particuliers.

 

 

      3 – Allez à l’essentiel :

Vous devez remplir un formulaire d’inscription pour bénéficier d’un service internet ? Complétez uniquement les champs obligatoires, c’est-à-dire ceux signalés par un astérisque.

 

 

      4 – Faites preuve de discernement :

Réfléchissez bien à ce que vous « postez » sur les réseaux sociaux : certaines informations pourraient être mises à profit pour usurper votre identité, nuire à votre « e-réputation » ou à celle de votre entreprise.

 

 

      5 – Tenez-vous éloignés des « cyber-pirates » :

Certains espaces en ligne sont plus propices aux virus que d’autres : évitez notamment de surfer sur le « darknet » ou sur les sites de téléchargement illégal.

 

 

 

 

      6 – Établissez des barrières :

Dans la mesure du possible, n’accédez pas à vos services personnels depuis vos équipements professionnels. Et vice-versa. Vous éviterez ainsi le risque de « double contamination ».

 

 

      7 – Gardez le contrôle :

Créez sur votre ordinateur personnel un mode administrateur avec des codes d’accès différents de ceux que vous utilisez au quotidien. Comme tous vos mots de passe, ne les communiquez à personne et ne les écrivez pas sur un support non protégé.

 

 

 

 

Pour aller plus loin :