Bien informé, bien protégé

Arnaques : trop beau pour être vrai

Aujourd’hui, la cybercriminalité n’est pas qu’une affaire de petits génies de l’informatique : des outils numériques accessibles par toutes et tous peuvent être facilement détournés pour monter des types d’escroquerie déjà couramment utilisés dans le monde réel.

 

  • On vous annonce par e-mail que vous avez gagné une grosse somme d’argent à une loterie à laquelle vous n’avez jamais participé ? Mais vous devez payer certains frais pour récupérer ce gain (qui en réalité n’existe pas).

 

  • Un de vos contacts sur les réseaux sociaux vous demande d’avancer des frais de succession pour débloquer le paiement d’un héritage ? En échange de quoi vous toucherez un pourcentage de cette prétendue somme.

 

  • L’ami d’un ami vous contacte pour vous proposer un placement à un taux exceptionnel ? Mais il faut pour cela faire confiance à un intermédiaire qui doit absolument recevoir la somme en liquide.

 

  • Quelqu’un a mis en vente sur un site de vente d’occasion une voiture à un prix alléchant ? Le propriétaire déménage à l’étranger et doit se débarrasser de tous ses biens en urgence : il vous demande de lui faire un premier virement par mandat international.

 

  • Un membre de votre famille vous envoie un mail au beau milieu de la nuit ? Il vous explique qu’il est en Afrique et qu’on lui a volé tout son argent. Il vous demande de faire un virement sur un compte dont il vous donne les coordonnées.

 

Les escrocs ne manquent pas d’imagination et ces situations ne sont que quelques exemples d’arnaques dont certaines personnes ont été victimes. Mais dans le monde virtuel comme dans le monde réel, méfiez-vous de ceux et celles qui vous promettent monts et merveilles. En ligne, comme dans la vie quotidienne, faites appel à votre bon sens et agissez avec prudence.

 

 

Pour aller plus loin :