Bien informé, bien protégé

Que recherchent les « cyber-pirates » ?

Vous ne laisseriez pas votre mobile sans surveillance à la table d’un café ? Mais vous n’avez pas pour autant l’intention de renoncer aux terrasses en été. Dans le monde numérique, c’est pareil : apprenez à identifier ce qui suscite la convoitise des « cyber-pirates » pour continuer à profiter d’internet en toute sérénité.

 

 

      1 – Votre trousseau de clés

Quand on pense virus informatique, on craint en premier lieu l’écran noir et la perte de ses fichiers. En réalité, les attaques servent le plus souvent à récupérer vos identifiants et autres mots de passe : une fois en possession des clés de votre maison numérique, les « cyber-criminels » n’auront plus qu’à se servir, y compris dans votre porte-monnaie.

 

      2 – Votre portefeuille

Sur internet, il suffit de posséder votre numéro de carte et son cryptogramme à 3 chiffres (au dos) pour effectuer des achats. Si certains sites mettent aujourd’hui en place des protocoles sécurisés en collaboration avec les banques, il est encore possible de se servir de votre carte sans en connaître le code secret à 4 chiffres, ni même avoir sous la main le support physique.

 

      3 – Votre carnet d’adresses

Vos contacts sont précieux à plus d’un titre. Leur nom, leur adresse e-mail et leurs numéros de téléphone peuvent être revendus à des organisations peu scrupuleuses, spécialisées dans l’envoi de « spam », ou à des entreprises criminelles qui élargiront ainsi leurs activités de « phishing ».

 

      4 – Vos échanges personnels

Vous n’avez peut-être rien à cacher mais certains n’hésiteront pas à transformer la réalité pour exercer un chantage. D’autre part, votre historique de navigation ou une conversation sur webcam peuvent être enregistrés pour servir de moyens de pression. Enfin, des informations privées ou professionnelles échangées par e-mail ou par messagerie instantanée peuvent être interceptées pour porter atteinte à votre réputation ou à celle de votre entreprise. 

 

      5 – Une fenêtre sur votre vie privée

Sans même que vous vous en rendiez compte, des « cyber-pirates » peuvent avoir pris le contrôle de votre ordinateur, notamment de votre webcam, par le biais d’un « malware ». Ils n’auront plus alors qu’à observer vos gestes ou à vous écouter pour connaître, par exemple, les identifiants de votre banque en ligne ou d’autres informations confidentielles.

 

 

Pour aller plus loin :