J’adopte les éco-usages

Ma gestion raisonnée des mails

L’envoi d’un mail avec pièce jointe utilise autant d’énergie qu’une ampoule allumée pendant 24h

 

 

Les mails que nous envoyons au quotidien sont stockés par des serveurs informatiques hébergés dans des data centers (centres de données).

 

Le fonctionnement permanent de ces derniers est fortement consommateur d’énergie, ce qui entraîne l’émission de quantités non négligeables de gaz à effet de serre favorisant le dérèglement climatique.

 

En modifiant ses habitudes d’utilisation, il est possible de réduire cet impact.

 

Joindre des pièces-jointes volumineuses à ses mails, envoyer des mails à des personnes non concernées (par l’intermédiaire de listes automatiques), ne pas mettre à jour son carnet d’adresses… sont autant d’actions énergivores.

 

Au contraire, il est possible de :

 

  • préférer les liens dans les mails à l’ajout de fichiers volumineux en pièces-jointes. S'il n'est pas possible de faire autrement, il est alors préférable de transférer le mail d'origine. De plus, l’utilisation d’images ou de PDF basse définition est favorable.

 

  • réduire ses envois de mails en adressant le bon message au(x) bon(s) destinataire(s).

 

  • choisir une signature simple pour répondre aux mails quotidiens (la signature officielle est souvent associée à un logo ou une image).

 

  • vider fréquemment sa corbeille de messagerie et archiver ses mails sur son ordinateur afin de limiter le stockage des données sur les réseaux.

 

  • installer un anti-spams et se désabonner des newsletters non consultées.