Le 1er smartphone : bien démarrer

Bibliothèque

Sommaire

Le contexte et les chiffres clés

Si, pour vous, un téléphone mobile sert avant tout à téléphoner et envoyer des SMS, sachez que ce n’est pas cet usage qui intéresse le plus votre enfant. Aujourd’hui, la plupart des téléphones mobiles vendus sont de véritables ordinateurs de poche, multipliant les fonctions, avec des applications de toutes sortes : messageries, appareil photo, caméra embarquée, GPS, navigation Internet, réseaux sociaux, etc. Ces appareils sont devenus indispensables à la plupart des ados : la preuve, ils l’utilisent plus de 3h par jour en moyenne. Or, si l’utilisation du smartphone leur est naturelle, les usages qu’il permet exigent d’être accompagnés.

Nos conseils

Apprenez-lui à bien utiliser son mobile dans le monde réel…

Comme toute activité pratiquée en société, l’utilisation du mobile répond à des règles de courtoisie, qui implique le respect de soi et d’autrui. Apprenez-lui à baisser le son et à privilégier les SMS et le mode vibreur dans les lieux publics. Apprenez-lui aussi à être prudent, à ne communiquer qu’avec des personnes connues, à ne pas prêter son mobile ni à l’exhiber pour se prémunir contre le vol. Pour plus de sécurité, désactivez la fonction de géolocalisation de son mobile.

 

Guides pratiques :

… comme dans le monde virtuel

  • Apprenez-lui également l’importance de la notion d’e-réputation et de vie privée pour qu’il y fasse attention, qu’il préserve ses données personnelles et qu’il ne fasse pas aux autres ce qu’il ne voudrait pas subir, en particulier les moqueries ou insultes par SMS, par vidéos ou sur les réseaux sociaux. Attention aussi aux échanges d’images soumises à droits d’auteur, ou bien encore à la  publication de photos « volées » sur les réseaux sociaux. N’oubliez pas de lui rappeler qu’en tant que parent ou tuteur légal, vous seriez jugé responsable de ses infractions, et soumis à sanctions.

 

 

Sécurisez son mobile

Invitez-le à mettre systématiquement un code de sécurité pour verrouiller le téléphone. Activez un contrôle parental pour vous assurer qu’il ne soit pas exposé à des contenus ou sites inadaptés à son âge. Paramétrez les restrictions disponibles sur l’appareil pour choisir les applis auxquelles il aura accès. S’il se crée des comptes sur les réseaux sociaux depuis son mobile, paramétrez-les avec lui pour que seuls ses amis voient ses publications. Pour vous aider, consultez nos tutoriels.

Guides pratiques :

En savoir plus : le contrôle parental

Pas à pas : mettre des filtres parentaux sur les moteurs de recherche sur mobile

Pas à pas : activer le contrôle parental mobile Orange

Pas à pas : activer le blocage des achats multimédia et des numéros spéciaux

Pas à pas : mettre des filtres parentaux sur Iphone et Ipad

Evitez les mauvaises surprises sur la facture

Choisissez un forfait bloqué ou illimité, en fonction du niveau d’autonomie et de l’âge de votre ado. Pour éviter les dépassements, incitez-le à consulter régulièrement sa consommation depuis l’appli Orange et moi (gratuite), particulièrement lorsqu’il voyage ou appelle à l’étranger et gardez un œil sur son utilisation d’applis payantes. Au besoin, activez gratuitement sur sa ligne l’option de blocage des achats multimédia  et des appels vers les numéros de services surtaxés depuis votre espace client. Vous pouvez aussi  modifier les réglages de son terminal mobile pour paramétrer un code de blocage d’achats d’applis (jeux, sonneries, musiques, vidéos, etc.) et désactiver l’option Achats intégrés.

Enfin, désactivez la fonction NFC sur son mobile et ne lui communiquez pas vos mots de passe de comptes personnels avec votre numéro de carte bancaire préenregistré (Itune store, Paypal, sites de commerce électronique).

Guides pratiques :

Maîtriser la consommation multimedia sur mobile

Choisir un forfait mobile adapté à son ado

Apprenez-lui les bons gestes

Optez pour un appareil offrant un confort visuel et auditif. Incitez votre enfant à porter systématiquement un kit mains libres lorsqu’il appelle pour réduire son exposition aux ondes radios. Insistez pour que cela ne devienne pas une activité exclusive et fixez des règles : ne pas laisser un écran allumé à proximité du lit la nuit. En effet, la lumière bleue provenant d’un écran altère la qualité du sommeil, nous expliquent e-Enfance et le Réseau Morphée, entraînant fatigue et baisse de concentration. Enfin, apprenez-lui à avoir une bonne position soulageant la colonne vertébrale, la nuque, les poignets et pouces particulièrement sollicités, et à baisser le son. Car écouter son mobile en fonction baladeur à pleine puissance, de façon prolongée, peut endommager l’audition irrémédiablement.

*Enquête « Le sommeil des jeunes, pays des écrans en veille », réalisée par la classe de 1ère STMG du lycée Jeanne d’Arc, à Colombes, de septembre 2015 à mars 2016, en collaboration avec e-Enfance et le Réseau Morphée, auprès de 600 élèves du CE2 à la 4ème.

6 bons comportements à adopter pour réduire son exposition aux ondes radios

Pas à pas : souscrire et installer l'option Xooloo Digital Coach

Les paroles d'expert