Recyclage des mobiles : journée portes ouvertes à Douala au Cameroun

Le 22 février, l’atelier de collecte de déchets de mobiles de Douala a ouvert ses portes au public

 

 

Cette journée a été l'occasion de présenter au grand public les activités de l'atelier de Douala : sensibiliser la population aux risques environnementaux liées aux déchets d'équipements électriques et électroniques (D3E), collecter ces déchets auprès des revendeurs et réparateurs, les trier, les stocker et les envoyer en France pour qu’ils soient recyclés.

 

 

 

 

 

 

Cette démarche est réalisée dans un partenariat entre Orange et Emmaüs International. Elle vise à créer une activité économique locale et à préserver l’environnement - en empêchant une élimination inappropriée des déchets de mobiles - jusque-là encore courante, faute de filière sur place.

 

La visite guidée ludique des locaux a permis de sensibiliser la centaine de personnes présente (élèves, réparateurs, personnalités locales) aux risques sanitaires et environnementaux et à l'intérêt de les recycler.

 

Chaque étape, de la récéption des déchets collectés chez les réparateurs au conditionnement pour leur recyclage en France a été expliquée. 

 

 

 

 

L'initiative a été saluée et a suscité beaucoup d'intérêt de la part des participants :

 

"Très belle initiative à encourager dans le contexte africain et camerounais où les questions d'environnement ne sont pas d'actualité, en dépit des conséquences environnementales visibles au quotidien".

 

Au cours de cette opération "portes ouvertes", qui s'est gaiement clôturée, l'atelier a pu passer de nouveaux accords de collecte avec d'autres acteurs camerounais.

 

 

 

 

En savoir plus sur la filière de recyclage des déchets de mobiles en Afrique